MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 19 février 2016

Election gouverneurs: un formulaire de candidature retiré à Mbandaka

Radio Okapi 
15/02/2016

Siège de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Cinq jours après la publication du calendrier de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs des 21 nouvelles provinces, le bureau de réception des candidatures de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à Mbandaka (Equateur) n’a enregistré qu’un seul retrait de formulaire de candidature. 

D’après Achille Bolekela, le secrétaire exécutif provincial de la Ceni à l’Equateur, avant la suspension du processus de cette élection l’année passée, son institution avait déjà enregistré cinq candidatures, dont deux émanant des partis politiques et trois indépendants. 

Dans les autres nouvelles provinces issues du démembrement du grand Équateur, aucun formulaire de candidature aux postes de gouverneurs et vice-gouverneurs n’a encore été enregistré, rapporte la même source.

Les partis politiques se préparent 
Plusieurs partis de la majorité et de l’opposition interrogés par Radio Okapi à Kinshasa disent être en mesure de déposer les dossiers de candidature de leurs membres dans le délai. 

Au Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), on indique que le temps des tractations est passé. Gaston Musemena affirme que les dossiers de candidature seront déposés dans les prochains jours. 

« N’eût été l’arrêt de la Cour qui a transformé la procédure, le PPRD et la Majorité étaient déjà organisés. Mais, la politique étant dynamique, vous devez comprendre que certaines modifications pourront être faites d’ici 48 heures pour que les listes de la Majorité comportent des personnalités qui pourront nous garantir une victoire à ces élections », précise-t-il. 

Jacques Djoli, sénateur du Mouvement de libération du Congo (MLC), indique que son parti a déjà déposé les dossiers de ses candidats. Mais il n’écarte pas la possibilité d’un « réajustement ». 

« Comme le calendrier prévoit la substitution ou l’ajout, dans les discussions que nous avons avec toutes les forces politiques, notamment la Dynamique et toutes les autres forces politiques indépendantes, nous allons voir comment atterrir. Parce que, la gestion des provinces doit répondre aux impératifs de développement, d’unité et d’action », explique le sénateur. 

Le président de la Ceni, Corneille Nangaa, a annoncé le 10 février dernier que l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs des 21 nouvelles provinces sera organisée le 26 mars prochain. Les candidats ont jusqu’au 20 février pour déposer leurs dossiers de candidature.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire