MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 26 février 2016

Forum des As : «Dialogue : Joseph Kabila invité à prendre ses responsabilités»

Radio Okapi 
26/02/2016

Revue de presse du vendredi 26 février 2016

Le Président Joseph Kabila a reçu la délégation de sénateurs congolais 
le 17/06/2015 à la cité de l’Union africaine à Kinshasa lors des consultations. 
Radio Okapi/Ph. John Bompengo 

Les journaux kinois sélectionnés reviennent sur les retombées de la visite du secrétaire général des Nations Unies en RDC et de la suite à donner au dialogue. Ils abordent aussi les séances de travail que la Commission électorale nationale indépendante(Ceni), organise avec les acteurs politiques. 

Pour Forum des As qui consacre sa une au dialogue politique, le président Joseph Kabila n’a plus d’autres choix que d’impulser la tenue du dialogue politique. Avec un ton moralisateur, le journal appelle les différents protagonistes de la scène politique à prendre l’exacte mesure du danger qui guette le pays à l’horizon 2016. Car, estime le quotidien, en cas de naufrage, pas sûr qu’il y ait de survivants. 
Selon le quotidien, dans un propos clair et calibré, le Secrétaire général de l’ONU a rappelé aux politiciens congolais qu’il n’y a pas de solution à l’impasse actuelle qui puisse être trouvée en dehors du dialogue.
Au journal de conclure, en sa qualité de garant constitutionnel de la Nation, le Président Joseph Kabila est appelé à créer des conditions nécessaires, préalables à la tenue du dialogue dans de meilleur délai. 

«Processus électoral : les Alliés de Tshisekedi débarquent à la Ceni», rapporte La Prospérité
Une délégation du Front du Peuple, la nouvelle plateforme qui soutient Etienne Tshisekedi, conduite par Lisanga Bonganga a discuté du processus électoral avec le Bureau de la Ceni qui subordonne l’organisation des élections à la révision du fichier électoral. 
Selon le quotidien, à cette occasion, la Ceni a fait des aveux d’impuissance : Elle n’est pas en mesure d’organiser les élections en 2016.
La révision du fichier pourrait prendre 14 à 16 mois à partir de la date d’acquisition des kits d’enrôlement des électeurs, estime le journal qui projette la tenue probable de premières élections en 2018. 
Les opposants, de leur côté, ont insisté sur le respect des délais constitutionnels, quelles que soient les contraintes soulevées par la Centrale électorale, rapporte le quotidien. 

L’Avenir rapporte de son côté que les opposants du Front du Peuple ont, au cours de l’échange avec le bureau de la Ceni, informé les membres de la centrale électorale de la plainte qu’ils comptent déposer contre le Gouvernement sur l’argent reçus lors du dépôt des candidatures à l’élection des députés provinciaux. 
Selon eux, la population a donné son argent, sans connaître ni sa destination ni son utilisation, indique le quotidien. 
Ce journal revient aussi sur le satisfecit des organisateurs de la Conférence sur l’investissement du secteur privé dans les pays de la CIRGL. 
D’après eux, sur les 25 projets intégrateurs, sept secteurs prioritaires ont été retenus à savoir l’Agro-industrie, l’Infrastructure, l’Exploitation minière, l’Energie, la Télécommunication de l’Information et Communication, le tourisme et les Finances. 
La Conférence est apparue, conclut le quotidien, comme un instrument pour pérenniser la paix, la stabilité et la prospérité dans les pays de la région. Cela contribuera, sans conteste, au renforcement de la coopération économique, à l’expansion des échanges commerciaux ainsi qu’à la création d’emplois, prédit le journal. 

« Eliminatoires Can/Dames 2017: Pas de déplacement pour les Léopards Dames au Kenya », titre L’Avenir. Prévu pour le weekend du 4, 5 mars 2016 à Nairobi, le match-aller du premier tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations-féminine prévue en octobre 2016 au Cameroun qui devrait opposer les Léopards dames de la RDC face aux Harambee stars du Kenya tombe dans l’incertitude. 
D’ après une source officielle contactée par le quotidien, le gouvernement de la RDC n’aurait pas des moyens pour permettre aux Congolaises de se déplacer pour le Kenya afin de livrer au peuple congolais ce beau spectacle. En cas de ce non déplacement, le pays risquerait de perdre ce match par forfait et la machine pourrait se compliquer pour les fauves de la RDC, s’alarme le journal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire