************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

dimanche 7 février 2016

Pourquoi la population pygmée est la plus difficile à recenser d'Afrique

Slate Afrique
26/01/2016

Un couple de pygmées du village de Mugunga, 
près de Goma dans l'est du Congo, le 27 août 2010. 
Crédit photo: REUTERS/O'Reilly

Ce peuple d'Afrique centrale est menacé par la déforestation et la pression des communautés voisines. 
Il y a plusieurs centaines de milliers de Pygmées en Afrique centrale, mais leur nombre exact n'est pas connu. Certaines études estiment par exemple leur population entre 100.000 et 250.000 personnes en République démocratique du Congo, alors que d'autres chercheurs relèvent ce chiffre à 660.000 individus, comme le pointe un rapport réalisé pour la Banque mondiale en 2009. Une variation énorme qui a une explication. 


Cette population méconnue qui vit souvent dans des zones reculées de forêt tropicale, loin des villes et des axes routiers, a été très peu recensée par les scientifiques dans l'histoire récente. Si bien, que pour parvenir à leur étude publiée le 6 janvier 2015 dans la revue universitaire Plos One, des «techniques habituellement utilisées pour compter les animaux et les plantes» ont été utilisées par les auteurs, explique le média américain The New York Times.

La suite sur Slate Afrique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire