************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 4 mars 2016

Forum des As: «Manifestations publiques : le G7 dénonce la politique de deux poids et deux mesures»

Radio Okapi 
04/03/2016

Revue de presse du vendredi 4 mars 2016

Cinq des sept membres du G7 qui ont adressé 
une lettre ouverte à Joseph Kabila, à l'occasion 
d'une conférence de presse jeudi 17 septembre 2015. 
Radio Okapi/Photo Mimi Engumba. 

Les journaux parus vendredi 4 mars s’intéressent au culte œcuménique qu’organisent certains pasteurs, samedi 5 mars au stade omnisports des Martyrs et la réaction de la classe politique et d’une autre partie de la société civile. Ils titrent aussi sur les inondations de Kinshasa et l’ouverture des travaux des de la 8ème Conférence des Présidents des sections de la Région Afrique des Assemblées parlementaires de la Francophonie. 


Forum des As rend compte de la déclaration du G7 sur l’autorisation, par le gouvernement, du culte œcuménique qu’organise une frange de la société civile. 
Dans un communiqué, indique le quotidien, le G7 dénonce, ce qui parait à ses yeux, comme la politique de deux poids deux mesures. Ce regroupement ne s’explique pas que le pouvoir permette à certaines organisations de manifester publiquement et non à d’autres, rapporte le journal. 
Le communiqué du G7 rappelle qu’il y a peu, lorsque la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), a voulu organiser des manifestations pacifiques des chrétiens pour commémorer les martyrs de la démocratie et appeler au respect de la Constitution, les autorités en place s’y étaient opposées, rapporte le tabloïd. 
Pour Forum des As, le G7 s’étonne de « la bienveillance que le Pouvoir accorde à l’activité initiée par certains pasteurs et par une frange de la société civile. Une bienveillance qui se manifeste par une médiatisation à outrance bénéficiant d’espaces publics et de médias aux quels n’ont pas droit les organisations politiques et sociales qui combattent la violation de la Constitution ». 

La Prospérité fait remarquer qu’en rapport avec le culte œcuménique pro-dialogue, le G7 et la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) lancent un appel à la vigilance. Selon la NSCC, rapporte le journal, ce culte est une démarche partisane et politicienne, alors que pour le G7 il s’agit d’une initiative à la limite de la manipulation. 
Le G7, particulièrement, met en garde contre « l’instrumentalisation de quelques chefs des confessions religieuses pour diviser et distraire le peuple». 
D’où, l’appel à la vigilance lancé à toutes les personnes qui effectueront le déplacement du Stade des Martyrs, indique le quotidien. Le culte de prière œcuménique ne doit pas servir, selon le G7, les intérêts de ceux qui tiennent à empêcher le peuple congolais à poursuivre sa lutte pour la défense de la Constitution, l’alternance politique et l’organisation des élections dans les délais constitutionnels, indique le tabloïd qui fait mention du fait que le G7, trouve curieux que les pasteurs qui sont à la manœuvre soient les mêmes qui avaient désigné Corneille Nangaa comme Président de la Ceni. 

Le Phare, qui relaie le communiqué fait remarquer que le G7 note avec curiosité que cette manifestation a reçu une autorisation presque mécanique là où l’autorité compétente aurait invoqué dans le même environnement, les risques de dérapages, pour tout bloquer.
« Qu’à cela ne tienne, Charles Mwando et ses compagnons de lutte souhaitent que cette activité serve réellement la cause de la paix et déblaie davantage la voie de la démocratisation du pays », commente le tabloïd. 
L’Avenir pour sa part, renseigne que le président de la Chambre basse du Parlement congolais et président en exercice de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), Aubin Minaku, a ouvert jeudi 3 mars 2016, à Libreville au Gabon, les travaux de la 8ème Conférence des Présidents de cette structure, sections africaines. L’Appropriation des décisions de la CoP21 par les Chambres législatives de l’Afrique ; et la Problématique des médias électroniques sont les deux thèmes exploités, indique le quotidien.

Pour Forum des As, Aubin Minaku est convaincu qu’au terme de ces travaux, de directives fermes et pertinentes sortiront pour impulser des dynamiques positives au sein de leur institution.

Dans un autre chapitre, L’Avenir titre : « La pluie a tué à Ngaliema ». Le tabloïd renseigne que la pluie qui s’est abattue dans la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 mars a causé de nombreux dégâts dans la ville de Kinshasa et des cas de décès sur le site du quartier «Kasapa», localisé aux environs de l’hôtel Okapi, dans la commune de Ngaliema/Delvaux. Deux jumeaux ont été extirpés à la pelle par des sauveteurs, des décombres occasionnés par l’éboulement érosif, indique le journal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire