************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 16 juin 2016

Flash : Le Congo-Kinshasa classé 184ème sur 189 pays au "Doing Business 2016"

Congo Independant 
16 Juin 2016 

Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo. Capture d’écran RTNC

"Doing Business" est une publication de la Banque mondiale. Elle mesure, chaque année, la qualité de l’environnement des affaires dans 189 pays. Et ce de l’Afghanistan au Zimbabwe. Création d’entreprise, octroi de permis de construire, raccordement à l’électricité, transfert de propriété, obtention de prêts, protection des investisseurs minoritaires, paiement des impôts, commerce transfrontalier, exécution des contrats et règlement de l’insolvabilité sont parmi les paramètres pris en compte. 
Dans son édition 2016, Doing business a ajouté la régulation du marché du travail. 
On apprend que le Costa Rica, l’Ouganda, le Kenya, Chypre, la Mauritanie, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, la Jamaïque, le Sénégal et le Bénin ont accompli des progrès au cours des années 2013 et 2014. Ces pays ont réalisé 39 réformes qui ont le mérite d’améliorer l’environnement des affaires. 
Pour le Congo-Kinshasa, c’est le statu quo. Le pays occupait la même place lors de l’édition 2015. Outre la pénurie en eau courante et électricité, des diplomates à Kinshasa dénoncent la corruption mais aussi les tracasseries au niveau de la police, des douanes et de l’immigration. 
Info Congo Indépendant © Congoindépendant 2003-2016


Classement sur "la facilité de faire des affaires" : voir page 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire