************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 4 février 2015

Kinshasa sauvé de justesse par Kasangulu

CONGO-INTERNATIONAL-APPUI 
Janvier 2015


Kilamba, en Angola, un modèle de logement social économique

Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo est sursaturé d’habitants. Pourquoi ? Les raisons se retrouvent dans les écrits qui abordent la question d’exode rural. Qu’à cela ne tienne ! Faudrait-il alors refouler d’autres à leurs origines ? Il n’en sera pas question ! D’où des solutions d’équilibre s’avèrent impérieuses. N’est-ce pas ? Par exemple, l’on pourrait bien travailler ou se débrouiller à Kinshasa et résider avec sa famille paisiblement à Kasangulu, situé à 1 heure maximum du centre-ville de la capitale. 

Distant de Kasangulu dans le Bas-Congo d’1 heure de route, si l’on partait du centre-ville de la capitale, et 40 minutes, si l’on partait de Mitendi, Kinshasa est actuellement à 4 heures de route de Kasangulu, la première cité du Bas-Congo, à cause de sales embouteillages de Kintambo-Magasin, de chauffants embouteillages de Binza-Delvaux et d’embouteillages d’enfer de Matadi-Kibala, tous à Kinshasa.

Lire la suite ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire