************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 25 février 2015

Le gouvernement congolais "choqué" par les propos de Alexander De Croo

RTBF.be 
Info 
24/02/2015

Le gouvernement congolais a très mal pris les propos du ministre belge de la Coopération au développement, Alexander De Croo, qui a critiqué vertement des mesures prises par le régime du président Jospeh Kabila à la suite de violences le mois dernier contre une révision de la loi électorale. 

 Le gouvernement congolais "choqué" par les propos de Alexander De Croo - 
BENOIT DOPPAGNE - BELGA 

"Nous sommes choqués. Parce que nous avions cru avoir tourné cette page avec l'inénarrable M. (Karel) De Gucht (un ancien ministre des Affaires étrangères connu pour ses critiques à répétition des dirigeants congolais au point de provoquer une grave crise entre Kinshasa et Bruxelles, ndlr). Et voilà un nouveau De Gucht qui se profile à l'horizon", a affirmé le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Olamanga, à la RTBF. 


"Nous sommes un peu fatigués avec les donneurs de leçons, surtout lorsqu'ils viennent d'ailleurs", a ajouté M. Mende lors d'une interview accordée lundi à Kinshasa, en marge de la visite de M. De Croo et de son collègue des Affaires étrangères, Didier Reynders, en République démocratique du Congo (RDC). 

M. De Croo avait dénoncé samedi, quelques heures après son arrivée à Kinshasa, "la situation face à laquelle nous nous trouvons, avec son lot d'arrestations, de justice arbitraire et d'interruption de l'internet mobile et du trafic des SMS", qui n'est selon lui "pas tolérable".   

De Croo à Kinshasa - voir l'interview

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire