MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 10 février 2015

Nouveau drame sur le fleuve Congo ! Une centaine de morts dans l'incendie d'une baleinière à Lokutu, Province Orientale

Radio Okapi 
10/02/2015

Une embarcation sur le fleuve Congo
(Archives)
Une centaine de personnes sont décédées dans l’incendie d’une baleinière, survenu lundi 9 février, sur le fleuve Congo, à la hauteur de la cité de Lokutu, en territoire de Basoko, à plus de 200 km à l’Ouest de Kisangani (Province Orientale). 

Selon des témoins, sept corps ont déjà été repêchés des eaux alors que de nombreux passagers ont été brulés par le feu. Les rescapés, soixante un au total, ont regagné Basoko, de l’autre côté du fleuve, cet avant-midi. 

Les mêmes sources affirment que ce bilan n’est que provisoire puisque les recherches se poursuivent encore sur le lieu de l’accident. Le gérant de cette embarcation est introuvable. 



La baleinière HB Likau, en provenance de Basoko, a connu cet accident vers 17 heures locales. 

L’incendie d’origine inconnue s’est déclaré dans un îlot, où la baleinière a fait escale afin d’embarquer des passagers et leurs marchandises en provenance du marché Lokumba, affirme le chef de cité de Lokutu, Epis Lombo. 

La déclaration de cet incendie a provoqué la panique dans la baleinière et les passagers ont commencé à se jeter dans l’eau pour tenter de se sauver, affirment des témoins. 

Les services de sécurité et les marins continuent les recherches. Une enquête a été lancée pour découvrir les causes de cet accident. 

Cet accident fluvial s’est produit deux mois après qu’une autre baleinière avait connu un naufrage sur le fleuve Congo à Yaboya, à près de 50 km à l’Ouest de Kisangani (Province Orientale). Selon des rescapés, cette embarcation avait coulé après avoir heurté une roche, tuant ainsi plus de 200 personnes. 

La surcharge et la navigation nocturne étaient à la base de cet accident.10/02/2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire