MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 2 mars 2015

Equateur : les communautés Ngbanda et Lingotebe s’engagent à vivre dans la paix

Radio Okapi 
01/03/2015

Itinéraire par route de Gemena à Budjala, deux territoires enclins
 à des conflits fonciers dans le Sud-Ubangi (Equateur)/ 
Google Maps 

Les communautés Ngbanda et Lingotebe en Equateur ont signé samedi 28 février à Kungu-centre un acte d’engagement pour la paix et la réconciliation. Par cet acte, elles décident de ne plus recourir à la violence et aux actes de vandalisme pour régler leurs différends. Les deux peuples sont en conflits depuis le début du mois de février. Ils se disputent une portion de la forêt. En décembre dernier, cinq personnes, dont une femme, avaient trouvé la mort au terme des accrochages entre les deux villages. 

Par cet acte pour la paix et la réconciliation, les chefs de groupement de Ngbanda et de Lingotebe signataires s’engagent aussi à inviter leurs communautés respectives à faciliter le retour dans leurs villages des personnes déplacées à cause de ce conflit.

Les comités de conciliation des territoires de Gemena et de Kungu ont, à cette occasion, demandé aux deux chefs de groupement de sensibiliser leurs administrés à la culture de la paix et de la tolérance pour la cohésion durable entre les deux communautés Ngbanda et Lingotebe. 

Un comité mixte de suivi de ces accords dans lequel font partie 7 membres de chacune de deux communautés a été mis en place. Il devra rendre compte dans un mois de la façon dont les deux parties observent ces accords de paix. 

En attendant, des recommandations ont été faites aux autorités par les comités de conciliation pour déterminer rapidement les limites des espaces partout dans le Sud-Ubangi où il y a des conflits de terre. 

Ce conflit de terre entre les Ngbanda et les Lingotebe a fait cinq morts dont deux par décapitation, 414 habitations incendiées et plus de trois mille déplacés qui commencent à peine à retourner dans leurs villages. 

L’acte d’engagement de la paix a été signé en présence des autorités locales et coutumières, des administrateurs de territoire de Kungu et de Gemena, des Chefs de Secteurs de Bowanse et de Songo ainsi que du responsable de l’UN-habitat qui a initié cette action.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire