************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 20 mars 2015

Forum des As : «A New-York, Tshibanda et Kobler s’affrontent»

Radio Okapi 
20/03/2015

Revue de presse kinoise du vendredi 20 mars 2015.

Le représentant spécial du secrétaire
général des Nations unies en RDC et
chef de la Monusco, Martin Kobler
s'exprimant au conseil de sécurité sur
la situation en République démocratique
du Congo et l'accord-cadre
d'Addis Abeba pour la sécurité dans
la région des Grands Lacs
(Le 13 janvier 2014)
La question du renouvellement du mandat de la Monusco et la situation sécuritaire en RDC, débattues au Conseil de sécurité de l’Onu, a fait la une de plusieurs journaux parus ce vendredi à Kinshasa. 

Forum des As titre en manchette: «A New-York, Tshibanda et Kobler s’affrontent». 
Le quotidien indique qu’au Conseil de sécurité, le ministre congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda Tunga Mulongo, s’est prononcé pour un retrait progressif des casques bleus de la RDC alors que le patron de la mission onusienne, Martin Kobler estime qu’«il y a encore des efforts à faire pour ramener la menace des groupes armés à un niveau gérable». 
Le chef de la diplomatie congolaise, explique le journal, a estimé que la RDC peut désormais évoluer seule dans la lutte contre les groupes armés et les rebelles étrangers qui écument la partie Est du pays. 

Pour étayer son argumentaire, Raymond Tshibanda, cité par Forum des As, a fait valoir des progrès politiques et économiques accomplis par son gouvernement et des “avancées importantes” des forces gouvernementales contre les rebelles des FDLR dans l’Est du pays. Le quotidien souligne que le ministre congolais malgré sa position vis-à-vis de la mission onusienne, a toutefois prôné le retour à l’apaisement du climat entre son pays et la Monusco.
Par contre, poursuit Forum des As, le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC, Martin Kobler, estime que la Monusco a encore beaucoup à faire dans les efforts de stabilisation de la RDC. 
Le quotidien reprend Martin Kobler qui déclare: 
«Le départ de la Monusco doit être lié aux résultats obtenus et à l’amélioration concrète de la situation sur le terrain”. 
Le journal La Prospérité est revenu sur la même problématique. 
Le quotidien barre en une : «Affaire Monusco, Kobler-Tshibanda, dos-à-dos». 
Le tabloïd indique que si, pour Martin Kobler, beaucoup reste à faire sur le chemin, fort et étroit, de la restauration de la paix et de la sécurité sur l’ensemble du territoire congolais, il n’est pas le cas pour Raymond Tshibanda. A en croire le chef de la diplomatie congolaise, les choses tournent normalement, sous la férule des institutions légitimes issues des élections 2011 à l’exception de quelques poches d’insécurité, la paix et sécurité règnent, souligne La Prospérité. 
Le quotidien rappelle qu’à ce stade, Raymond Tshibanda, pense que l’Onu ferait mieux de décréter un retrait progressif de ses hommes, estimé à environ 20 000 sur le sol congolais. 

Dans un autre chapitre, La Prospérité revient au pays pour parler de la Ceni qui a annoncé l’ouverture des bureaux de réception et de traitement des candidatures pour les élections provinciales et locales. Le quotidien indique que le retrait des formulaires, le dépôt et le traitement des dossiers de candidatures s’effectueront du 15 avril au 9 juin 2015, conformément au calendrier global publié, le 12 février dernier. 
Pour La Prospérité, la Ceni multiplie des signaux pour convaincre les Congolais sur sa détermination à organiser les élections locales et provinciales, en application de son calendrier global. 

Le Potentiel titre: «Le trio de tête des législatives 2016 : PPRD, Palu et UDPS ». 
Le quotidien est d’avis que la tête du peloton des législatives de 2016 sera tenue par les grands partis qui aligneront un nombre important de sièges pourvus en candidatures au cours de ce scrutin. 
L’expérience de 2011 démontre que le trio à la tête était constitué du PPRD, Palu et de l’UDPS par ordre décroissant des candidatures présentées par sièges à pourvoir. 
Pour Le Potentiel, ce classement prouve l’implantation de ces trois partis politiques sur l’étendue du territoire national et leur capacité d’aligner des candidats à tous les niveaux. 
Le journal soutient qu’en dehors du PPRD, accusé à tort ou à raison de se servir de l’appareil de l’Etat pour son implantation, les deux partis historiques, à savoir : l’UDPS et le Palu tiennent la palme de l’implantation sur toute l’étendue de la RDC. 

Le Phare, de son côté, s’est intéressé à l’opération militaire contre les groupes armés dans l’Est et titre: « Nord-Kivu, le commando invisible rôde toujours ». 
Le quotidien indique que plus d’un mois après son lancement au Nord et Sud-kivu, l’opération « Sukola II», visant la traque des FDLR, semble torpillée par des complicités internes et externes. 
Pour le journal, en dépit des succès militaires qui se traduisent par la reddition de certains FDLR et la capture d’autres, des actes isolés de sape ne manquent pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire