MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 30 mars 2015

L’Assemblée nationale invite la Regideso à mener des actions planifiées pour servir de l’eau potable à la population

Digital Congo
28/03/2015

L’auteur de la question orale a dans ses conclusions relevé l’incapacité des dirigeants de cette entreprise à apporter de l’eau, en dépit du nombre important des cours d’eau qui traversent le pays en dénonçant la mauvaise gestion des centres de traitement d’eau à la base des maladies. 

L’Assemblée nationale a invité vendredi la Regideso à mener des actions planifiées pour apporter de l’eau potable à la population congolaise suite à la mauvaise qualité et l’insalubrité de cette importante denrée décriées a travers le pays. 

La Chambre basse du paiement qui a consacré sa séance plénière de vendredi à la réplique du Directeur général de cette entreprise d’Etat, Jacques Mukalay, aux préoccupations exprimées par les députés mercredi dernier dans le cadre de la question orale lui adressée par te député Bindule Crispin, a opté également pour la mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire, en vue de pénétrer les réalités de cette société. Dans ce contexte, l’auteur de la question orale a dans ses conclusion, relevé l’incapacité des dirigeants de cette entreprise à apporter de l’eau, en dépit du nombre important des cours d’eau qui traversent le pays , en dénonçant la mauvaise gestion des centres de traitement d’eau à la base des maladies du fait de la consommation de l’eau non traitée, selon lui.

Il a également déploré la vétusté de l’outil de production et le recours abusif à l’expertise étrangère, qui a ses yeux, n’a apporté aucun résultat positif dans la production et la distribution de l’eau en RDC. C’est ainsi qu’il a lancé un ultimatum de 15 jours à la Régideso l’invitant à améliorer ses méthodes de travail. 

Pour sa part, le directeur général dans ses réponses, assure la plénière des efforts consentis par son entreprise pour améliorer la qualité et la desserte de l’eau dans les villes et agglomérations a travers le pays. ACP/La Référence Plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire