************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 30 mars 2015

Le Potentiel : «La Ceni rassure : pas de glissement en 2016»

Radio Okapi 
30/03/2015

Revue de presse du lundi 30 mars 2015

Le Vice Président de la Ceni,
André Mpungwe lors de la clôture
de l’atelier de formation organisé par
la commission pour la supervision des
 élections(Case) le 4/03/2015 à Kinshasa.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le Potentiel fait sa une sur la réunion ordinaire du comité de liaison entre la Ceni et les partis politiques tenue le vendredi 27 mars dernier à Kinshasa. C’est au cours de ce forum que la Ceni a donné des assurances aux acteurs politiques. 
« Les élections prévues dans le calendrier électoral global n’ont pas été programmées pour un quelconque glissement », a déclaré Jean-Pierre Kalamba, le rapporteur de cette institution, relaye Le Potentiel. 
La Ceni a rappelé aux politiciens que le calendrier qu’elle a publié le 12 février dernier est global, consensuel, réaliste et légal, souligne le quotidien. 
Une autre précision de taille concernait les nouveaux majeurs, ceux qui ont atteint 18 ans après les élections de 2011. A leur sujet, rapporte Le Potentiel, la Ceni a précisé qu’ils seront enregistrés de janvier à avril 2016 et ne prendront part qu’aux scrutins législatifs et présidentiel prévus en novembre de la même année. 
Malgré les assurances de la Ceni, Le Potentiel rapporte dans un autre titre que dans les milieux politiques, l’on doute de la capacité du gouvernement de mobiliser l’enveloppe des élections qui représente plus d’un dixième du budget national. 

« Kabila passe à la vitesse supérieure : découpage, la loi complète sur les limites des provinces !», affiche pour sa part La Prospérité.
« Un coup, quatre flammes. Décidément, Kabila a décidé de sortir de ses réserves », commente le quotidien qui rapporte que le chef de l’Etat congolais a promulgué la loi organique créant 26 provinces en RDC. 
Le journal qui publie l’intégralité de ce texte indique qu’il était très attendu à la Ceni, pour réduire le nombre de contraintes à l’organisation des élections locales, municipales et urbaines. 
«Déjà, les listes de partis politiques, les listes d’entités territoriales décentralisées et déconcentrées avaient été remises, il y a quelques semaines, à la Ceni. En dehors du problème de déblocage de fonds sur lequel Matata Ponyo Mapon ne semble pas, d’ailleurs, chercher à lésiner sur ses moyens, pour appuyer sur le bouton poussoir, les vingt-trois contraintes à l’organisation des élections listées par la Ceni, lors de l’annonce du calendrier global, sont en passe d’être vidées», interprète le quotidien. 
Célébration de la messe des rameaux à Kinshasa, le cardinal «Laurent Monsengwo évite de parler politique», alors qu’il est redouté pour ses prêches enflammés, rapporte Forum des As
A l’occasion de la célébration de la journée diocésaine, l’Archevêque de Kinshasa s’est limité à exhorter les jeunes catholiques à vivre en parfaite relation avec leurs parents. 

L’Avenir résume l’adresse du cardinal Monsengwo aux jeunes : 
« Les parents doivent aider les jeunes à prendre conscience de leur lendemain. Il en est de même pour la vie consacrée. A ce niveau de prise de conscience, les jeunes peuvent facilement aider la nation à se mettre débout. », a affirmé le Cardinal Laurent Monsengwo. 
Voilà pourquoi cette nouvelle devise : « Jeune d’aujourd’hui, Parent de demain. Jeune d’aujourd’hui, consacré de demain »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire