************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 10 mars 2015

RDC: la croissance économique ne profite pas à toute la population, selon le FMI

Radio Okapi 
10/03/2015

Le premier Directeur général adjoint
du FMI, David Lipton, pose avec des
enfants à l’orphelinat de la pédiatrie de
Kimbondo le 6/03/2015 à Kinshasa
lors d’une visite de travail.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
En visite en RDC du 5 au 7 mars, le premier directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), David Lipton, s’est réjoui de l’état de l’économie congolaise, saluant notamment sa croissance. Mais il a estimé que cette croissance économique ne profitait pas à toute la population congolaise.
« Le gouvernement a considérablement bien réussi à stabiliser l’économie du pays. Il y avait autrefois-environ une dizaine d’années- une très forte inflation qui a été maîtrisée, ramenée à des chiffres très bas. Le taux de change est resté stable ces trois dernières années. La croissance a atteint un taux de 9% », a fait savoir David Lipton. 
A (re)Lire: L’économie de la RDC devra atteindre 10,4% de taux croissance en 2015 (FMI)


Mais, a-t-il fait remarquer, « cette croissance, pour le moment, ne bénéficie pas à toute la population ».

Le premier directeur général adjoint du FMI a estimé qu’il fallait « élargir les bienfaits de cette croissance à toute la population ».

Pour y arriver, David Lipton a notamment conseillé au gouvernement d’investir dans l’éducation et la santé :
« Le gouvernement doit créer une marge de manœuvre dans son budget de façon à pouvoir construire les infrastructures dont il a besoin, de façon à pouvoir investir dans les secteurs de l’éducation et de la santé. » 
Le numéro deux du FMI a reconnu que ce travail allait nécessiter du temps.
« Ce sont des choses qui ne vont pas se faire du jour au lendemain. Ça représente un défi véritablement important qui est celui de transformer la richesse minérale de ce pays en une prospérité partagée par tous. C’est un grand défi et nous sommes prêts au FMI à aider le pays à le relever », a indiqué David Lipton.

Lire aussi :

M. David Lipton, Premier Directeur général adjoint du FMI, se rend en République démocratique du Congo pour évoquer les défis économiques

RDC: le FMI appelle à de gros efforts

RDC: le FMI "impressionné" par les progrès, mais encore de gros efforts à fournir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire