MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 4 mars 2015

RDC : l’installation des nouvelles provinces va se faire en deux phases

Radio Okapi 
04/03/2015

Le chef de l’Etat Joseph Kabila a promulgué lundi 2 mars la loi de programmation déterminant les modalités d’installation des 26 nouvelles provinces en RDC. Les provinces du Bandundu, de l’Equateur, les deux Kasaï, le Katanga et la Province-Orientale vont être démembrées, contrairement à celles du Maniema, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Bas-Congo, qui devient Kongo Central, et la ville-province de Kinshasa. 

L’installation des nouvelles provinces devra se faire en deux phases. Au cours de la première, les provinces non concernées par le démembrement seront installées. 

La deuxième phase concerne les provinces du Katanga, les deux Kasaï, le Bandundu, l’Equateur et la Province Orientale. Elles donneront naissance à 21 provinces :
  1. Le Bas-Uélé ; 
  2. L’Equateur ; 
  3. Le Haut-Katanga ; 
  4. Le Haut Lomami ; 
  5. Le Haut Uélé ; 
  6. L’Ituri ; 
  7. Le Kasaï ; 
  8. Le Kasaï-Oriental ; 
  9. Le Kwango ; 
  10. Le Kwilu ; 
  11. Le Lomami ; 
  12. Le Lualaba ; 
  13. La Lulua ; 
  14. Le Mai-Ndombe ; 
  15. Le Mongala ; 
  16. Le Nord-Ubangi ; 
  17. Le Sankuru ; 
  18. Le Sud-Ubangi ; 
  19. Le Tanganyika ; 
  20. La Tshopo ; 
  21. La Tshuapa. 


Dans chacune des provinces à démembrer, des commissions mixtes seront mises en place, par décret délibéré en Conseil des ministres du pouvoir central, afin d’étudier les conditions de ce démembrement. 

Il s’agira notamment de dresser l’actif et le passif de la province existante et de procéder à l’acquisition du matériel, à la réhabilitation ou à la construction des infrastructures nécessaires. 

Les nouvelles provinces ne pourront donc être opérationnelles qu’après présentation, par ces commissions mixtes, de leurs rapports. 

En outre, la loi de programmation déterminant les modalités d’installation des 26 nouvelles provinces ne sera réellement effective qu’après la promulgation de la loi organique fixant les limites des provinces et celles de la ville de Kinshasa, actuellement sur le bureau du président de la République.

Lire aussi :

Promulgation par le Chef de l’Etat de la Loi sur les 26 nouvelles provinces de la RDC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire