************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 30 avril 2015

Elections en RDC : l'opposition monte au créneau

Afrikarabia
30/04/2015

Une réunion avec la Commission électorale (CENI) a permis à l’opposition congolaise de faire part de ses inquiétudes sur le respect des délais électoraux, l’exclusion de près de 10 millions de jeunes majeurs et un plan de financement des plus flous. 

Le défi est de taille. La République démocratique du Congo doit organiser sept scrutins électoraux en moins de deux ans. Un challenge qui doit débuter dans six mois avec les élections provinciales, fixées pour la mi-octobre 2015. Mais depuis les élections chaotiques de 2011 et la réélection contestée du président Joseph Kabila, l’opposition et de nombreuses ONG tirent régulièrement la sonnette d’alarme sur un risque de dérapage du calendrier électoral, faute de financement et d’une organisation fiable et transparente. Une réunion s’est toutefois tenue mardi 27 avril 2015 entre une partie de l’opposition et la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Une première pour l’opposition, qui a pu exposer ses craintes à la Commission. 

Tensions politiques 
Première critique : un climat politique dégradé. Depuis la réforme de la CENI en 2013, l’opposition regrette que « les dirigeants de cette institution refusent d’entendre les voix de plusieurs acteurs politiques et sociaux, toute tendances politiques confondues ». Le manque de dialogue a toujours été le point faible de la CENI, prise entre la collégialité de son institution et les « pressions » de la majorité présidentielle. L’opposition parle de « collusion avec la mouvance kabiliste ». La CENI a fini par créer « un environnement pré-électoral tendu », référence aux dernières manifestations de janvier 2015 contre le projet de modification de la loi électorale. 

Lire la suite sur Afrikarabia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire