************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 13 avril 2015

Le Phare: «Présidentielle 2016, Tshisekedi candidat»

Radio Okapi 
13/04/2015

Revue de presse kinoise du lundi 13 avril 2015.

Etienne Tshisekedi dépose sa candidature 
pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 
au bureau de réception, traitement des
 candidatures et accréditation des témoins
 et observateurs de la Ceni à Kinshasa. 
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le Phare titre en manchette: «Présidentielle 2016, Tshisekedi candidat». Le quotidien rapporte que ceux qui ont prédit la mort politique du président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) peuvent déchanter aussi longtemps qu’il s’est annoncé à la présidentielle de 2016. 
L’intention d’Etienne Tshisekedi de se porter candidat à la présidentielle de 2016 a été annoncée, le week-end dernier, par le secrétaire national en charge des relations extérieures de ce parti de l’opposition, Félix Tshisekedi alors qu’il participait à la cérémonie de remise et reprise entre le nouveau et l’ancien président de la Ligue des jeunes de ce parti. 
Félix Tshisekedi, cité par Le Phare, a assuré que le président de l’UDPS a encore toutes ses ressources physiques et intellectuelles pour prendre l’effectivité du pouvoir en RDC et croit que l’UDPS remportera la présidentielle de 2016 même sans alliance avec d’autres formations politiques. Le quotidien estime qu’avec cette annonce, les potentiels candidats à la prochaine présidentielle doivent revoir leurs calculs car la bataille s’annonce serrée pour la conquête du fauteuil présidentiel. 

Dans un autre chapitre, Le Phare titre: «Fosse commune de Maluku, le défi de la transparence».
Le tabloïd souligne que les interrogations s’accumulent au sujet de l’identité des personnes inhumées dans cette fosse commune malgré les données fournies par les officiels en vue d’élucider l’affaire. 
Pour le quotidien, les partenaires extérieurs exigent une enquête transparente sur cette affaire et sur la première ligne la Belgique est prête à mobiliser 1, 5 millions d’euros en faveur du BCNUDH afin que toute la lumière soit faite sur le charnier de Maluku. 

Le Potentiel titre pour sa part «Fosse commune de Maluku, l’UDPS dénonce, l’UE veut une enquête urgente». 
Le quotidien estime que la fosse commune de Maluku passe désormais pour une écharde dans la peau du gouvernement congolais. Le quotidien estime que plus les jours passent, plus les pressions s’accentuent et l’étau se resserre autour du gouvernement à qui l’union européenne demande une enquête pour élucider l’énigme de Maluku. 
Pendant ce temps, poursuit le journal, l’Hôtel de ville de Kinshasa tente de se racheter en organisant une journée « portes ouvertes» ce lundi à la morgue centrale de l’Hôpital général de référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo. 

«Panique chez les ministres», rapporte Forum des As. Le quotidien explique que de nombreux membres du gouvernement Matata II s’interrogent sur la nature de la communication du chef de l’Etat lors du conseil des ministres annoncé ce lundi. 
Une réunion des ministres dont l’objet se limite juste à la communication du chef de l’Etat, voilà qui provoque un peu de panique dans les rangs des membres du Gouvernement, estime le journal. 
“S’agira-t-il de nouvelles instructions à donner au Premier ministre, aux vice-Premiers ministres, ministres d’Etat, ministres et vice-ministres ou des remontrances ?”, s’interroge le quotidien qui promet de fournir les réponses le moment venu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire