MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 27 mai 2015

Equateur : 188 candidatures déposées pour 22 sièges aux provinciales

Radio Okapi 
26/05/2015

Siège de l'Assemblée provinciale
de la province d'Equateur.
Cent quatre-vingt-huit candidatures ont été déposées lundi 25 mai sur les vingt-deux sièges à pouvoir dans la future province de l’Equateur qui sera issue du découpage territorial. Le secrétaire exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante (ceni), Achille Bolekela, a livré ce chiffre, peu avant la fin de la deuxième échéance de la clôture de l’opération de dépôt des candidatures. 

Parmi les candidats, on compte 19 femmes et 9 indépendants, a indiqué Achille Bolekela. 

Avant que la Ceni ne prolonge le délai de dépôt des candidatures aux provinciales jusqu’au 30 mai, les postulants retardataires se sont précipités aux bureaux de réception de la Ceni, notamment à Mbandaka, Bumba et à Gemena. 

La future province de l’Equateur compte 22 sièges dans 8 circonscriptions électorales.

Dans le Sud-Ubangi, on compte déjà plus de 170 candidats enregistrés pour la circonscription électorale de Gemena parmi lesquelles 20 femmes et un indépendant pour 9 sièges. 

Kungu, avec 5 sièges, enregistre 81 candidats dont 8 femmes qui sont toutes alignées dans des listes des partis politiques. 

Budjala pour 4 sièges, a jusque-là 36 candidats et Libenge, pour 3 sièges, compte 40 candidatures. 

A Gbadolite, circonscription à un seul siège, 16 partis politiques ont aligné leurs préférés dont 2 femmes. 

La lutte promet aussi d’être dure à Zongo où l’on compte déjà 19 candidats pour un seul siège. 

Parmi les retardataires, il y a des partis politiques comme le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPPRD), l’Union pour la démocratie et le progrès social (UUDPS), l’Union pour la nation congolaise (UNC), l’UCL, le Mouvement de libération du Congo (MLC), l’Union des démocrates mobutistes (Udemo), le Mouvement social pour le renouveau (MSR) et le MLC/Thomas Luhaka.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire