************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

samedi 23 mai 2015

Gemena: grève des infirmiers après le suicide de leur collègue

Radio Okapi
14/05/2015

Des élèves infirmières marchent
ce 12/05/2011 à Kinshasa, lors du défilé
marquant la journée internationale
des infirmiers.
Radio Okapi/ John Bompengo
Les infirmiers de l’hôpital général de référence de Gemena (Eqauteur) ont décidé d’arrêter le travail pendant sept jours, après le suicide de leur collègue qui revendiquait sa prime de risque. La décision a été prise au cours de leur assemblée générale de mardi 12 mai. Mais le médecin chef de division provinciale de la Santé/Sud-Ubangi entend rencontrer les représentants des infirmiers pour essayer de trouver une solution à leurs revendications. 

Un service minimum est organisé à l’hôpital général de référence de Gemena. Pour les infirmiers, l’arrêt de travail a été décidé en solidarité avec leur collègue Jean-Pierre Timbo, qui s’est suicidé le week-end dernier. La décision a été prise lors d’une assemblée générale qu’ils organisée mardi à Gemena. 

D’après le chargé de relations publiques de l’intersyndical des services publics, le mémo des infirmiers contient huit points:
  • l’augmentation du taux de leur prime de risque 
  • la création de l’ordre des infirmiers 
  • l’indemnisation de l’infortuné Jean-Pierre Timbo immatriculé depuis 32 ans sans salaire 
  • la prise en charge de ses enfants 
  • l’ouverture d’une enquête administrative et judiciaire sur cette mort tragique. 
  • le départ non négociable de l’ordonnateur délégué du Sud-Ubangi 
  • le départ non négociable de l’administrateur gestionnaire de la zone de santé de Gemena. 
  • la régularisation de la paie de tous les agents actifs, jusque-là non payés. 

Le médecin chef de division provinciale de la Santé du Sud-Ubangi, Dr Bienvenu Mangonza, a confirmé ce mouvement mais affirme ne pas être officiellement saisi des revendications des infirmiers. 

Bienvenu Mangonza affirme vouloir rencontrer leurs représentants ce jeudi, afin de savoir les contours de ce mouvement pour envisager des pistes de solution. 

Jean-Pierre Timbo Inzago s’est suicidé pour cause du non-paiement de sa prime de risque du mois d’avril, fixée à 38 000 francs congolais (41 dollars américains). Son inhumation s’est déroulée dimanche 10 mai dans un climat de tension à Gemena.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire