************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 29 juin 2015

La Tempête des Tropiques: «30 juin 2015 : le message de Tshisekedi aux Congolais»

Radio Okapi 
29/06/2015

Revue de presse du lundi 29 juin 2015

Etienne Tshisekedi le 9/8/2011
au stade des martyrs à Kinshasa.
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
«S’exprimant depuis Bruxelles à l’occasion du 55eme anniversaire de l’indépendance de la RD Congo, le leader de l’UDPS qui se considère toujours comme le Président élu, appelle le camp du changement et celui du pouvoir à se mettre rapidement autour d’une table sous la médiation internationale conformément à l’accord-cadre d’Addis-Abeba», écrit La Tempête des Tropiques. 

Forum des As titre sur le même message d’Etienne Tshisekedi : 
« la culture du dialogue est inscrite dans notre ADN »
Survenue dans le contexte où la tenue du dialogue paraît la chose la mieux partagée par la majorité des Congolais, la prise de position d’Etienne Tshisekedi vaut son pesant d’or, commente le journal. 
«Car, à lui tout seul le leader de l’UDPS incarne quasiment le nec plus ultra de l’Opposition. L’homme pesant des millions de Congolais. Si on additionne la position de «Ya Tshitshi» aux vœux de l’essentiel de forces vives qui se sont prononcées pour le dialogue lors des consultations organisées par le chef de l’Etat, on obtient un consensus sur le sujet. Les Congolais sont donc favorables au dialogue», poursuit le quotidien. 
Le Phare publie également l’intégralité de ce message, dans lequel le leader de l’UDPS «déplore l’incapacité des gouvernants congolais d’hier et d’aujourd’hui, à construire un Etat de droit et à permettre à la majorité des Congolais de jouir des immenses richesses de leur pays.» 
S’agissant du dialogue, son ordre du jour devrait comporter, à son avis, deux points principaux, à savoir l’examen du contentieux électoral de 2011 et la mise à jour d’un calendrier électoral consensuel. 
Etienne Tshisekedi insiste, pour ce faire, sur le respect du délai constitutionnel, ce qui sous-entend qu’il est contre tout glissement, analyse le journal. 

«Fixer l’opinion», titre pour sa part l’éditorialiste de La Prospérité, ajoutant que les yeux des Congolais sont tournés vers Matadi, d’où le chef de l’Etat Joseph Kabila devra prononcer un discours tant attendu à l’occasion du 55e anniversaire de l’indépendance de la RDC. L’évènement intervient après qu’il a mené, pendant plus de deux semaines, la campagne des consultations des forces vives de la nation. 
«Ces consultations ont porté sur cinq points, considérés comme essentiels: le calendrier électoral publié par la CENI le 12 janvier dernier ; la question de la sécurisation des élections ; le financement des élections ; l’enrôlement des jeunes majeurs et, enfin, l’accompagnement de la communauté internationale. Ce sont là des points précis sur lesquels Joseph Kabila devra fixer l’opinion, tant nationale qu’internationale», estime le journal. 

Entre-temps, informe Le Potentiel, «la société civile prépare sa plainte » contre la corruption, les détournements des dénies publics, le blanchiment des capitaux…Il s’agit d’une démarche des organisations nationales, «poussées par de grosses machines internationales telles que Global witness, Transparency international ou Human rights watch… 
Décidément, la plainte [du chef de l'Etat déposée par Luzolo Bambi auprès du Procureur général de la République pour les mêmes crimes] a ouvert une brèche qu’il sera ne facile pas facile de refermer de si tôt… », estime le quotidien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire