MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 23 juillet 2015

Ex-Equateur : paie des indemnités des membres des cabinets politiques, Impeto ne constitue pas l’obstacle !

Digital Congo 
23/07/2015

Le gouverneur par intérim de l’Equateur, Sébastien Impeto promet de rencontrer les contestataires afin de régler cette situation qui, selon lui, est bloquée au niveau de FBNBank à Mbandaka. 

Les membres des cabinets politiques des provinces issues de l’ex-Equateur réclament leurs salaires de juillet 2015 et leurs indemnités de sortie avant l’installation des gouverneurs des nouvelles provinces. 

Agents des ministères, commissariats provinciaux et secrétariat exécutif provincial se sont exprimés à travers plusieurs mémorandums adressés, mardi 21 juillet, au vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur ainsi qu’au gouverneur de province intérimaire. 

Quoiqu’en fonction, ils se disent inquiets du silence de l’autorité provinciale et réclament également le paiement des mois de juillet et août 2015.
« Les cabinets des ministres, dans d’autres provinces démembrées, ont déjà perçu leurs indemnités de sortie mais le cas de la province de l’Equateur pose problème. Du fait que nous sommes en fonction jusqu’au 13 août, il ne va pas falloir attendre. Nous avons devancé pour que nous soyons fixés sur notre sort », a indiqué Ekila Longoyi, conseiller au Commissariat provincial de la Décentralisation. 
Lundi 20 juillet, les membres radiés du gouvernorat de l’ex-Equateur ont également réclamé leurs salaires du mois de juillet ainsi que leurs indemnités de sortie. 

Les anciens conseillers du gouvernorat, renvoyés après la mise en place d’un service minimum, ont manifesté leur ras-le-bol à Mbandaka. Ils réclament leurs salaires du mois de juillet 2015 et leurs indemnités de sortie. 
« Dans d’autres provinces, tous les conseillers des cabinets politiques sont sortis la tête haute et pourquoi ceux de la province de l’Equateur. C’est pourquoi, nous sommes venus réclamer notre droit », s’est plaint l’un des conseillers démis du gouvernorat de l’ex-Equateur, Jean-Pierre Mboyo. 
Le gouverneur par intérim de l’Equateur, Sébastien Impeto promet de rencontrer les contestataires afin de régler cette situation qui, selon lui, est bloquée au niveau de FBNBank à Mbandaka. C.L./MMC/R.O.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire