************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 1 juillet 2015

Forum des As : «Dialogue : Kabila et Tshisekedi d’accord»

Radio Okapi 
01/07/2015

Revue de la presse kinoise du mercredi 1er juillet 2015

A gauche, Joseph Kabila,
candidat de la Majorité Présidentielle et
Etienne Tshisekedi, président de l'UDPS
Le discours du chef de l’Etat Joseph Kabila à l’occasion du 55e anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance est à la Une de tous les journaux kinois. 

Forum des As, qui ouvre le bal, assure à sa Une que «en dépit de quelques divergences à aplanir, plus rien ne s’opposerait désormais à la tenue du dialogue, voie de sortie à la crise actuelle»
Selon le journal, s’adressant tour à tour à la nation, le chef de l’Etat Joseph Kabila et le leader de l’Opposition Etienne Tshisekedi, ont estimé que le dialogue est la « voie royale » pour sortir de la crise. 
Pour le quotidien, les discours de «deux principaux acteurs de la scène politique congolaise» à l’occasion de la fête de l’accession de la RDC à la souveraineté nationale et internationale étaient «les plus attendus pour fixer les uns et les autres». 
Quelques divergences restent cependant à aplanir, reconnait le canard, qui parle notamment du «fait que, pour le pouvoir, le dialogue constitue une initiative du chef de l’Etat, alors que du côté de l’Opposition, il est bel et bien question d’une disposition de l’Accord-cadre signé à Addis-Abeba par onze chefs d’Etat africains sous la caution de l’Organisation des Nations unies».

Pourtant, selon Le Phare, face à cette exigence de «l’aile radicale de l’opposition», Joseph Kabila a été catégorique : «pas d’ingérence étrangère dans les affaires congolaises»
«A son avis, les Congolais sont suffisamment mûrs et responsables pour se parler sans témoins et laver leurs linges sales en famille», explique le journal. 
«Mais, contrairement aux attentes, souligne le quotidien, le chef de l’Etat a prolongé le suspens sur le moment de la tenue de ce dialogue, soulignant qu’il n’avait toujours pas bouclé les consultations initiées il y a un mois avec tous les segments de la vie nationale». 

Pour Le Potentiel, dans son discours, «le chef de l’Etat a évité superbement d’entrer dans le fond des questions sur lesquelles les Congolais l’attendent, en restant évasif et superficiel et en faisant perdurer davantage le suspens»
«A la place, la population a eu droit à un plat au goût d’inachevé si bien que, sur des questions où tous l’attendaient, il est resté dans les nuages s’efforçant de rassurer sans vraiment convaincre», estime le journal. 

Le Palmarès pour sa part, reprenant à sa Une l’intégralité du discours du chef de l’Etat, annonce que Joseph Kabila a clairement défini les contours du dialogue. Le journal souligne notamment que le chef de l’Etat a indiqué que le dialogue politique «incontournable à tout point de vue, ne peut se dérouler sous ingérence extérieure et que ce forum va se dérouler sous un format réduit, avec un nombre limité de participants et en un temps record».​

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire