************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 29 juillet 2015

La Prospérité: «Elections des gouverneurs, la Ceni poussée à la faute »

Radio Okapi 
29/07/2015

Revue de presse kinoise du 29 juillet 2015.

Siège de la Ceni à Kinshasa.
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le report de la clôture du dépôt des candidatures aux élections des gouverneurs fait la Une de plusieurs journaux parus ce mercredi dans la capitale congolaise. 

La Prospérité qui s’intéresse à ce sujet barre en sa manchette: «Elections des gouverneurs, la Ceni poussée à la faute»
Le quotidien rapporte que la Ceni, mise sous pression, a été poussée à réaménager son calendrier et fixer l’élection des gouverneurs au 6 octobre 2015. Avec ce report, souligne le quotidien, les éventuels candidats à l’élection des gouverneurs bénéficient d’un mois pour retirer leurs formulaires et déposer leurs dossiers de candidature aux bureaux de la Ceni disséminés à travers le pays. 
La Prospérité qui cite des sources concordantes indique que d’énormes pressions ont été exercées par diverses officines sur la Ceni pour qu’elle procède au retrait dudit calendrier et reporte le vote de nouveaux gouverneurs. Le journal dénonce l’idée de certains politiques qui voulaient que le pays boycotte le schéma de l’élection pour procéder aux nominations dans les exécutifs provinciaux. De tels projets funestes, poursuit le quotidien, ne sont pas pour renforcer l’indépendance de la Ceni mais constituent un recul qui foule aux pieds toutes les lois de la République. 
Pour La Prospérité, l’ordonnance d’investiture constate la régularité de l’élection et consacre, par conséquent, l’entrée en fonction des gouverneurs élus et l’idée de désigner des chefs de division pour conduire les nouvelles provinces est, elle aussi, absurde. Une telle proposition, si elle se concrétisait, pécherait contre le principe de la neutralité que doit observer tout agent et fonctionnaire de l’Etat, poursuit le tabloïd.

Forum des As qui reste sur la même voie rapporte que la Ceni a besoin des moyens financiers conséquents pour organiser l’élection des gouverneurs. Selon le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba, l’institution citoyenne a jugé utile de revoir le calendrier électoral initial, eu égard au rapport consolidé de monitoring de 21 secrétariats exécutifs provinciaux concernés. 
Ce document, atteste Jean-Pierre Kalamba Mulumba N’Galula, rélève ”les difficultes logistiques pour les candidats Gouverneurs et Vice-gouverneurs d’atteindre dans le délai leurs circonscriptions électorales”, précise le quotidien. 
La décision de la CENI, indique Forum des As, se conforme également à l’esprit de la lettre du 18 juillet 2015, émise par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, qui notifie l’institution citoyenne sur l’effectivité de l’installation de nouvelles provinces. 
La Ceni a dès lors pris l’option de prolonger au 21 août prochain le dépôt des candidatures qui a démarré le 24 juillet dernier, rapporte le tabloïd. 
Forum des As rappelle que la publication de la liste de candidats jugés recevables sera publiée au 11 septembre 2015 et ces candidats rejetés n’auront que trois jours, c’est-à-dire du 12 au 14 septembre, pour déposer à la Cour d’Appel leurs recours en contestation des listes publiées. 

De son côté, Le Potentiel titre : « Municipales et locales, le Sénat à nouveau piégé». Le quotidien indique que la chambre haute du Parlement a décelé des incohérences et des anomalies dans le projet de loi sur la répartition des sièges aux élections municipales, urbaines et locales. Après débat, ce texte a été renvoyé à la commission PAJ pour toilettage. 

Dans un autre chapitre, Forum des As revient sur l’inauguration du laboratoire « Jean-Jacques Muyembe », érigé dans l’enceinte de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa (Unikin). 
Le quotidien cite le secrétaire général académique de l’Unikin, Prosper Kanyakongote qui a déclaré avoir inauguré ce laboratoire pour rendre hommage au docteur Jean-Jacques Muyembe qui s’est distingué pour ses recherches. Disposant de services particulièrement de virologie et de bactériologie, ce laboratoire, souligne le quotidien, sera une unité capable de faire des analyses dans la recherche sur le virus Ebola. Ce laboratoire répond également à la demande du docteur Jean-Jacques Muyembe qui a émis le vœu de voir les Cliniques universitaires de Kinshasa (CUK) devenir un centre d’excellence du point de vue de la qualité des soins à administrer au pays et à la recherche clinique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire