MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

samedi 31 octobre 2015

Radio Okapi 
30/10/2015
La ville de Mbandaka. Radio Okapi/ Ph. Don John Bompengo 

Le juge président de la chambre foraine de la Cour militaire de l’ex-province de l’Equateur au procès de Yalisika s’est retiré de l’affaire sans donner les raisons. 

Ce retrait intervient au moment où toutes les parties attendent la reprise des audiences, après le rejet par la Cour de la requête de l'avocat de la défense qui accuse trois juges de partialité dans ce dossier. 

Pour permettre la poursuite du procès, un nouveau juge vient d'être nommé par la haute cour militaire de Kinshasa, indiquent des sources judiciaires, soulignant que celui qui a démissionné a quitté Mbandaka pour Kinshasa. 

Le procès de Yalisika oppose la Société industrielle et forestière du Congo (Siforco) aux habitants de Bosanga, dans le groupement de Yalisika, territoire de Bumba, dans l’ex-Equateur. 

Quatre militaires et deux policiers sont accusés d’avoir violemment réprimé la manifestation des habitants de Yalisika qui réclamaient à la Siforco le respect de ses engagements pour le développement de cette localité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire