************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 17 novembre 2015

La paralysie de l’administration publique se poursuit à Mbandaka

Radio Okapi 
17/11/2015

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) 

Environ 200 fonctionnaires de Mbandaka ont manifesté pour une quatrième journée, lundi 16 novembre, afin de réclamer leurs arriérés de salaire de 3 mois et 6 mois d’indemnités de sortie. 

Après une trêve dimanche, les conseillers du gouvernorat et des cabinets des ministres du gouvernement sortant, ainsi que le personnel d’appoint, ont barricadé les issues du bâtiment administratif. 

Ils ont aussi brûlé des pneus devant le bâtiment du ministre provincial sortant des Infrastructures, Travaux publics et Réhabilitation (ITPR) pour qu’il ferme son bureau. Malgré cela, il n’y a pas eu de heurts avec les policiers. 

Les fonctionnaires se disent déterminés à poursuivre leur mouvement de protestation en ce mardi, ainsi que tous les jours suivants. 

Les manifestations de lundi avaient particulièrement pour but d’empêcher la remise-reprise entre le gouverneur sortant et les commissaires spéciaux des 5 nouvelles provinces issues de l’Équateur démembré. D’ailleurs, la cérémonie n’a pas eu lieu. 

Bien des fonctionnaires croient que leurs salaires sont bloqués à la banque par le nouveau Commissaire spécial de l’Équateur, Roger Mwamba Mangbenza. Mais ce dernier réfute de telles allégations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire