MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 17 novembre 2015

Mongala: le secteur de Bongandanga fait face à plusieurs conflits communautaires

Radio Okapi 
16/11/2015

La cité de Dongo, Sud-Ubangui, théâtre d'affrontements 
communautaires en novembre 2009 (RDC). 

Neuf groupements du secteur de Bongandanga dans la province de la Mongala sont en conflits fonciers depuis plusieurs mois maintenant, ont indiqué d'après des sources concordantes dimanche 15 novembre. Les habitants des groupements Baolongo et Mange-Yaliko se disputent la terre et veulent que l’autorité détermine les limites laissées depuis la période coloniale. 

Dans le même secteur de Bongandanga, une portion de la forêt oppose les groupements Mange-Wamba et Songo-Mboyo, rapportent des sources locales, qui signalent également une autre tension entre les Lokala et les Lilangi, le long de la rivière Lopori. 

Entre les groupements Likende et Obati dans le secteur de Bosondjanoa, le conflit porte plutôt sur un étang poissonneux.

Tandis qu’au groupement Bomene-Nord, c'est un conflit de pouvoir coutumier qui oppose deux camps rivaux de la famille régnante. 

Saisies de la situation, les autorités de la nouvelle province de la Mongala ont invité les protagonistes de tous ces conflits à se rendre à Lisala, chef-lieu de la Mongala pour examiner les revendications des uns et des autres, en vue d’y trouver des solutions durables. 

Les membres de différentes communautés refusent d’effectuer ce déplacement. Ils demandent plutôt aux autorités de descendre sur le terrain pour faire le constat, rapportent des sources locales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire