MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 21 décembre 2015

Le Potentiel: «Kabila est lâché par l’UDPS»

Radio Okapi 
21/12/2015

Revue de presse du lundi 21 décembre 2015

Le chef de l'Etat, Joseph Kabila s'adressant à la population de Beni 
aux côtés du gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku. 
Radio Okapi/Ph. Papy-Martial Mukeba 

Parmi les différents sujets abordés par les journaux parus lundi 21 décembre à Kinshasa, il y a notamment la tournée du président Joseph Kabila au Nord-Kivu et la création de la plate-forme préélectorale «Front Citoyen 2016». 

Pour concrétiser la principale résolution de la conférence sur démocratie et les processus électoraux en Afrique Subsaharienne sur l’Ile de Gorée (Sénégal), annonce Le Phare, des acteurs politiques et de la société civile qui ont pris part à ce forum, ont lancé le «Front Citoyen 2016» pour l’alternance au sommet de l’Etat en République démocratique du Congo. 
La déclaration de la création de cette plate-forme préélectorale a été lue samedi 19 décembre à Kinshasa par le président de l’Asadho, Jean-Claude Katende, en présence notamment d’Eve Bazaiba, Martin Fayulu, Jean-Lucien Bussa, Emery Okundji, Jonas Tshombela, Freddy Sukusuku …
Sur la liste des vingt-huit signataires de cette déclaration, on a noté Moïse Katumbi, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi, indique le journal, ajoutant que la charte constitutive de ce « Front contre le glissement » sera signée dans un avenir très proche. 
Les signataires ont résolu de ne ménager aucun effort pour barrer la route au « glissement » et au troisième mandat de l’actuel Chef de l’Etat, Joseph Kabila, précise le quotidien. 

Le Potentiel lui informe au sujet du dialogue que «Kabila est lâché par l’UDPS»
Le journal fait état de la lettre de Tshisekedi du 1er décembre 2015, par laquelle il faisait part de sa désapprobation du dialogue selon Kabila, donnant ainsi un coup d’arrêt au projet du chef de l’Etat. 
En adhérant depuis l’Ile de Gorée à Dakar (Sénégal) au «Front citoyen 2016», l’UDPS a, d’une certaine manière, coupé le pont avec Kabila. Une attitude qui, selon le quotidien, est la preuve que l’UDPS ne croit plus au dialogue que se propose de convoquer le chef de l’Etat. 
Et le journal de soutenir que l’opinion qui affirmait que l’UDPS était prête à renier son engagement à se battre pour l’émergence d’une vraie démocratie en République démocratique du Congo, connaissait mal son président Etienne Tshisekedi, qui sait entretenir le mythe autour non seulement de sa personne mais aussi de son combat politique. 
Et le quotidien de conclure que pour le moment, Joseph Kabila est un homme seul et isolé. 

Pour sa part, l'Avenir titre: « Au cours de son périple à l’Est: Joseph Kabila promet d’anéantir les ADF» Lors de ses différentes allocutions aux populations de Beni et Butembo, Joseph Kabila a promis notamment «d’anéantir les ADF», selon le journal. 
La préoccupation majeure du chef de l’état congolais s’est résumée par le rétablissement de la paix dans cette partie du pays. Et cela passe par l’anéantissement total des rebelles des ADF. 
Joseph Kabila l’a souligné ce week-end lors de son passage à Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu, écrit le quotidien. 

La Prospérité elle voit en cette tournée du Chef de l’Etat à l’Est de la RDC une manière pour lui de « rassurer les populations » meurtries par les tueries massives attribuées aux rebelles ougandais des ADF. 
Le journal indique que peu avant de se rendre à Butembo, la cité voisine de Beni où il était en visite vendredi 18 décembre, le chef de l’Etat avait présidé à Goma une réunion du Conseil provincial de sécurité au cours de laquelle il a rappelé à ses officiers généraux et supérieurs des FARDC que leur mission était d’abord et avant tout, de faire la guerre contre les forces négatives. 

Même son de cloche du côté de Forum des As, qui rapporte en manchette qu’en séjour au Nord-Kivu, «Joseph Kabila rassure ses compatriotes.» 
A son arrivée à Butembo, troisième étape de sa tournée après Goma et Beni, Joseph Kabila était accueilli le dimanche 20 décembre par une marée humaine au niveau du pont à Kyasa. 
Le Journal estime que la présence du chef de l’Etat dans cette partie meurtrie par les groupes armés a ramené le sourire à ces compatriotes. 
Il évoque à titre illustratif les cris de joie et la marée humaine qui ont accompagné le passage du président Kabila dans ces cités. 
«L’ennemi qui combat les enfants de Beni aujourd’hui doit retenir qu’il ne nous vaincra pas », a affirmé Joseph Kabila, soulignant que « nous continuerons à le combattre jusqu’à la défection totale», rapporte le journal dans ses colonnes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire