************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

samedi 30 janvier 2016

Mongala : plusieurs accidents des baleinières sur le fleuve congo

Radio Okapi 
21/01/2016

Un bateau flotte sur la rivière Oubangi en remorquant des barges. 
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo 

Environ trois cas de naufrages des baleinières sur le fleuve Congo ont été enregistrés en l’espace d’un mois dans la nouvelle province de la Mongala, ont indiqué mercredi 20 janvier des sources locales. Le dernier en date est intervenu mercredi à Bumba. 

Une baleinière du nom de Didofar, affrétée par la société brassicole Bralima de Kisangani a coulé sa cargaison pendant qu’elle tentait de joindre la ville de Lisala. Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée, sauf la perte de trois milles casiers de bière et quelques motos. A en croire le commissariat fluvial de Bumba, c’est la coque de l'embarcation qui a cédé sous le poids de la cargaison et provoqué l’accident. 

Deux semaines avant, une autre baleinière avait coulé après avoir heurté un banc de sable au niveau de la localité Boseki, à 7 km en aval de Bongandanga. Un autre cas de naufrage de baleinière avait également été enregistré peu avant noël à l'embouchure de la Ruki, à 2 km en amont de Mbandaka. Cette fois-là, les jointures de la coque avaient cédé, selon l’enquête.

Le commissaire fluvial de Mbandaka attribue cette multiplicité des cas de naufrage au non-respect par la plupart des tenanciers de baleinière du tonnage recommandé et au mépris des formalités d'usage pour la sécurité des embarcations sur le fleuve Congo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire