MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 22 février 2016

La Prospérité: «RDC : le G7 dit non à une transition »

Radio Okapi 
22/02/2016

Revue de presse du lundi 22 février 2016

Cinq des sept membres du G7 qui ont adressé une lettre ouverte à Joseph Kabila,
 à l'occasion d'une conférence de presse jeudi 17 septembre 2015. 
Radio Okapi/Photo Mimi Engumba.  

Les journaux kinois titrent ce matin sur plusieurs sujets notamment la réaction du G7 à un éventuel report de l’élection présidentielle, la tribune d’Adolphe Muzito sur le dialogue et le nouveau sacre du TP Mazembe. 

Si les dirigeants du G7 ne souscrivent toujours pas au dialogue national politique tel que convoqué par le Président de la République, constate La Prospérité, ils sont, plutôt, favorables à l’idée des négociations directes entre acteurs politiques en vue d’organiser les élections dans les délais constitutionnels. 
Par contre, "si à la bonne date, les élections n’ont pas lieu, la vacance au sommet de l’Etat sera constatée et un Président intérimaire sera chargé d’organiser les élections dans un délai ne dépassant pas 120 jours, conformément aux dispositions des articles 75 et 76 de la Constitution’’, soutient le G7, dans un communiqué, repris par le quotidien.
Selon le journal, le G7 considère que l’organisation des scrutins à bonne date équivaut à les tenir dans les délais constitutionnels. Pour ce regroupement de 7 partis politiques, au-delà du délai constitutionnel, il se créera la vacance du pouvoir au sommet de l’Etat, « dont seul le Président de la République portera la pleine responsabilité», rapporte La Prospérité. 

Pour Le Phare, les membres du G7 sont intransigeants quant à l’organisation de l’élection présidentielle dans les délais constitutionnels. 
« Si le choix du futur président de la République n’est pas opéré par le souverain primaire dans les urnes à la date du 27 novembre 2016 et s’il n'y a pas passation de pouvoir entre le Chef de l’Etat sortant et son successeur le 20 décembre 2016, les dispositions constitutionnelles prévoient la désignation d’un Président de la République par intérim, à ne pas confondre avec l’ouverture d’une nouvelle période de transition», indique le communiqué du G7 repris par le journal. 
D’où, il appartient au pouvoir en place et à la Ceni d’éviter au pays une situation cocasse de fin mandat présidentiel sans élection présidentielle, conclut le quotidien. 

L’Avenir voit en la sortie médiatique du G7 le début d’un malaise et d’un échec des stratégies adoptées. 
« Le Groupe des 7 partis politiques (G7) est aux abois et entretient un flou artistique. Pendant qu’il accepte la facilitation d’Edem Kodjo, il demande en même temps des négociations directes entre acteurs politiques, donc en secret et au mépris du peuple congolais», commente le quotidien. 
Pour le journal, le communiqué du G7 reste évasif sur sa participation au dialogue. 

Forum des As revient sur la dixième tribune d’Adolphe Muzito consacrée, cette fois, au dialogue politique et titre : vivement le dialogue vertical. 
Selon le journal, ce dialogue est une variante de reddition des comptes, une prise en compte des desiderata des gouvernés par les gouvernants. 
Le dialogue vertical est ce mécanisme permanent par lequel les populations s’expriment, interpellent leurs dirigeants, débattent avec eux via notamment des corps intermédiaires comme les partis politiques, les syndicats, la presse, les églises, rapporte le quotidien. 
Adolphe Muzito montre à quel point la RDC est en retard de ce dialogue-là, essentiel, pourtant, pour la cohésion nationale, conclut le journal. 

Le Phare qui reprend l’intégralité de la tribune, rappelle que la RDC est à son énième dialogue politique et la tribune proposée par l’ancien premier ministre apparaît comme une solution pour mettre fin au cycle infernal des crises et des « dialogues » politiques, qui retardent le développement du pays. 

La Prospérité rend pour sa part compte du trophée remporté par Mazembe samedi 20 février à Lubumbashi. Le Club congolais a été sacré Super Champion d’Afrique, en battant l’Etoile Sportive du Sahel de la Tunisie, dans son temple, à Lubumbashi (2-1), indique le journal qui rappelle que c’est le troisième titre de Mazembe après celui de 2009 et 2010. 
Pour le quotidien, le chanceux dans ce nouveau trophée, c’est le nouvel entraîneur de Mazembe, Hubert Velud, qui a pris l’équipe il y a peu, en remplacement de Patrice Carteron. 

Forum des As replace le capitaine de Mazembe au centre de ses préoccupations. 
« A l’issue de la rencontre, les officiels de la CAF ont remis le trophée de la super coupe d’Afrique à Joel Kimwaki, le capitaine du TP Mazembe et de l’équipe nationale les Léopards, celui-là même qui avait reçu le 7 Février dernier des mains du Président Rwandais Paul Kagame le trophée du CHAN ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire