************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 8 juin 2016

Achille Mbembe: l'éloge de l'ouverture d'esprit contre l'inimitié

RFI
27/05/2016
Par Pierre-Edouard Deldique

Achille Mbembe, professeur d'histoire et de sciences politiques 
à l'université Witwatersrand de Johannesburg, en Afrique du Sud. 
RFI 

Professeur d'histoire et de sciences politiques à l'université du Witwatersrand à Johannesburg, en Afrique du Sud, Achille Mbembe est un de ces intellectuels qui puisent dans l'actualité pour nourrir leurs pensées, parfois même leurs combats. A vrai dire, le penseur africain est en colère. En colère contre ces politiques qui excluent, dressent les murs et valorisent la guerre. Il le dit dans son dernier essai, Politiques de l'inimitié, publié aux éditions La Découverte. 

Avant de se lancer dans la lecture de cet ouvrage percutant (comme tous ceux d'Achille Mbembe), l'idéal serait de lire ou relire les écrits de Frantz Fanon (publiés chez le même éditeur) tant notre auteur s'en inspire pour analyser notre époque. Mais, faute de pouvoir le faire, le livre est une belle porte d'entrée dans la pensée de l'auteur des Damnés de la Terre, marquée selon Mbembe par la destruction et la vie. Frantz Fanon qui, au début de ce livre célèbre, écrit que « chaque génération doit dans une relatives opacité découvrir sa mission, la remplir ou la trahir ».

La suite sur RFI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire