************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************ ÉCLECTIQUE - UNE COLLECTION DU XXIEME SIECLE AU MUSEE DU QUAI BRANLY DU 23/11/2016 AU 02/04/2017

jeudi 11 août 2016

Enrôlement : la CENI satisfaite de l’opération au Nord-Ubangi

Radio Okapi 
10/08/2016 

Enrôlement d'une électrice ce 7 juin 2009 à Kinshasa , 
lors de la révision du fichier électoral. 

Dix jours après le lancement de l'identification et de l'enregistrement des électeurs, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) se dit satisfaite de l’évolution positive de l’opération dans le Nord-Ubangi. Selon son rapporteur, Jean-Pierre Kalamba, qui s’est exprimé mercredi 10 août à Radio Okapi, les problèmes techniques et humains rencontrés dans les centres d’enrôlement sont à minimiser. 

Ces problèmes ne sont pas insurmontables, étant donné qu’on est dans une province pilote pour tester les machines et apporter les corrections avec les fournisseurs.

« Nous sommes satisfaits, malgré les difficultés que nous rencontrons en termes de déploiement et technique parce qu’aucun centre n’est fermé parmi les centres ouverts », a affirmé Jean-Pierre Kalamba. 

La CENI a lancé, dimanche 31 juillet 2016, l’opération d’enrôlement des électeurs, à Gbadolite, dans la province du Nord-Ubangi. Le président de cette institution a assuré que cette opération qui durera trois mois dans cette province, marque le début du processus qui aboutira à la tenue des élections générales. 

A en croire Jean-Pierre Kalamba, l’opération ne prendra pas trois mois pour chaque province. 

« On ne va pas attendre trois mois au Nord-Ubangi pour attaquer une autre province. On va demander au fournisseur de nous livrer le lot des sept premières machines fabriquées pour être déployées dans les quatre autres provinces démembrées de l’ex-Equateur. Au même moment, nous le ferons dans l’ex-province du Katanga », a expliqué le rapporteur de la CENI. 

A ce stade, la CENI n’a pas livré de statistiques officielles. Elle indique tout de même que si tout se passe normalement, le processus peut durer moins de 16 mois que prévus.

Lire aussi :

Nord-Ubangi: certains habitants se plaignent de la lenteur de l’opération d’enrôlement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire