MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 24 août 2016

La souveraineté au cœur de la contestation des jeunesses africaines

Le Monde 
23/08/2016 
Par Hamidou Anne (chroniqueur Le Monde Afrique)

Le mouvement citoyen sénégalais Y’en a marre à Dakar, en 2011. 
CRÉDITS : REUTERS 

Dans plusieurs pays africains, l’opposition institutionnelle est soit muselée, soit discréditée, soit encore dépassée à force de ne jamais renouveler son personnel ni ses idées. Or une nouvelle « opposition » émerge, née de cette absence d’alternative politique crédible face à des régimes qui se sclérosent. Voilà ce que Y’en a marre (Sénégal), Balai citoyen (ou Cibal, Burkina Faso), Filimbi ou la Lucha (Congo-Kinshasa) représentent pour l’Afrique actuelle. 

La suite sur Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire