************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 24 août 2016

Le djihadiste jugé par la CPI pour la destruction de mausolées de Tombouctou plaide coupable

Le Monde 
23/08/2016 
Par Stéphanie Maupas (La Haye, correspondance) 

Ahmed Al-Mahdi devant la Cour pénale internationale à La Haye, 
lundi 22 août 2016. CRÉDITS : PATRICK POST / AP 

Au premier jour de son procès devant la Cour pénale internationale (CPI), lundi 22 août, à La Haye, Ahmed Al-Mahdi a plaidé « coupable ».
« J’ai le regret de vous dire que tout ce que j’ai entendu jusqu’à présent est véridique », a déclaré le Touareg malien. Oui, en juillet 2012, devenu chef de la brigade des mœurs, la sinistre police chargée de faire appliquer la charia dans son interprétation la plus rigoriste, il a fait détruire neuf des mausolées de la ville aux « 333 saints » et enfoncer à la hache la porte de la mosquée Sidi Yahia, au cœur de Tombouctou.

La suite sur Le Monde 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire