************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

dimanche 4 septembre 2016

Mongala : les usagers de la route Lisala-Bumba boudent le péage instauré sur cet axe

Radio Okapi 
04/09/2016

Station de péage sur la route Lubumbashi-Kasumbalesa. 
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo 

Les usagers du tronçon Lisala-Bumba refusent de payer le péage instauré d’ici peu sur cet axe de la province de la Mongala. Dans une déclaration faite samedi 3 septembre, ils indiquent que cette route est en mauvais état et ce péage est perçu avec des imprimés de valeur de la Direction générale des recettes de l’Equateur (DGREQ), régie financière de l'ancienne province de l'Equateur démembrée. 

Ce péage, disent-ils, est perçu au village Kutu, à 18 kilomètres de Lisala, et au secteur de Monzamboli, à 48 kilomètres de Bumba. À ces endroits, les conducteurs des motos payent 500 Fc (0,5 USD) et ceux des véhicules 20 000 FC (20 USD).

Ils ajoutent qu’ils refusent de payer ce péage parce qu’ils ne savent pas la destination des recettes. 

Avant d'instaurer ce péage, l'autorité provinciale aurait dû d'abord la réhabiliter ce tronçon, soutiennent les usagers de l’axe Lisala-Bumba. 

Toutes les autorités provinciales, y compris le ministre des Transports, contacté par Radio Okapi n’ont pas été joignables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire