************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 17 novembre 2014

Le Phare : «Le feuilleton JC Muyambo»

Radio Okapi 
17/11/2014

Revue de la presse kinoise du lundi 17 novembre 2014

Jean Claude Muyambo,
président de Scode.
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Un «feuilleton» à la Une du journal Le Phare, celui de Jean-Claude Muyambo, président du parti Solidarité Congolaise pour la Démocratie (Scode) qui, selon le journal, vient de claquer bruyamment la porte de la Majorité Présidentielle. 
«Son coup de colère découle du refus des autorités provinciales du Kasaï Oriental de laisser atterrir, le samedi 15 novembre 2014, l’avion à bord duquel il venait d’embarquer à Lubumbashi, à destination de Mbuji-Mayi», explique le quotidien. 
Citant «plusieurs sources», le journal explique que l’incident s’est produit en plein vol, trente minutes après le décollage, lorsqu’une hôtesse lui a fait savoir qu’il devait rentrer au point de départ. 
Se confiant à plusieurs médias tant nationaux qu’internationaux, l’intéressé a fait comprendre que «le fond de l’affaire est à chercher dans l’objet de sa mission au chef-lieu du Kasaï Occidental, à savoir la sensibilisation des cadres et militants de son parti contre toute modification de la Constitution du pays», explique le Phare, s’interrogeant sur l’existence d’une «interdiction de toute campagne contre la révision constitutionnelle» en RDC

Forum des As s’intéresse, de son côté, aux ateliers jubilaires du Parti lumumbiste unifié (Palu), qui relance le débat sur la décentralisation.
Selon un constat des orateurs, rapporte le journal, les domaines de santé, enseignement et agriculture, relevant des compétences exclusives des provinces, sont jusqu’ici régentés par Kinshasa. 
Au cours de leur «inventaire de la République », un «examen sérieux, avec beaucoup de responsabilité et sans complaisance», explique le quotidien, les participants aux ateliers jubilaires du Palu, dont le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku ont estimé que ” La mise en œuvre de la décentralisation pose énormément problème”. En liminaire de son exposé, Julien Paluku, a estimé que, malgré les différents articles de constitution qui suscitent l’espoir, la décentralisation en RD Congo demeure un vœu pieux des dirigeants du pays. 

Le journal du groupe L’Avenir titre pour son part: «Evolution du processus électoral 2013-2016. Malumalu rassure les experts des Nations Unies»
«Les élections en République démocratique du Congo n’intéressent pas seulement les Congolais, mais aussi la communauté internationale toute entière, qui veut savoir comment leurs préparatifs évoluent. 
Et ce, lorsqu’on sait comment les rumeurs vont bon train dans la capitale Kinshasa et par rapport au vent qui a commencé à souffler depuis le Burkina Faso, pays des hommes intègres», explique le journal. 
Et d’expliquer : «Au cours d’une réunion avec une délégation d’experts des Nations Unies basés à New York, venue spécialement en RD Congo s’enquérir de l’évolution du processus électoral 2013-2016, le Président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), M. l’Abbé Apollinaire Malumalu a rassuré à ses hôtes que le processus électoral est irréversible à ce stade car, les élections restent une grande priorité en RDC». 
La Ceni est disposée à travailler avec l’ensemble de la Communauté Internationale en ce qui concerne les éléments tels que l’appui logistique, ajoute-t-il. 

Enfin, La Prospérité titre à sa Une : 
«Affaire de plus de 73 millions de dollars US : Kitebi – Busa, un nouveau face-à-face annoncé!» 
Et d’annoncer : «Kitebi Kibol Mvul, ministre délégué aux Finances, est de nouveau placé devant ses responsabilités. Il devra faire face à un tout nouveau cyclone à la suite d’une motion d’interpellation à l’Assemblée Nationale». 
Selon le quotidien, il s’agit d’une initiative de l’Honorable Jean-Lucien Busa, Président du Courant des Démocrates Rénovateurs (CDR), qui l’accuse d’avoir détourné une bagatelle somme de l’ordre de 73.282.128 USD, à la suite d’un «rabattement irrégulier des redevances et frais en rémunération des services rendus à l’exportation des produits miniers marchands, au détriment des services et organismes publics intervenant aux frontières dénommés: Fonds spécial de développement». 
«En effet, l’élu du territoire de Budjala, dans la Province de l’Équateur, veut aller jusqu’au bout de sa logique, peu importe le résultat connu d’avance pour cette motion dont la majorité parlementaire ne manquerait pas d’opposer la résistance de manière à ce qu’elle ne passe pas» conclut le canard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire