************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 5 février 2015

Can 2015-Florent Ibenge : «On est déçu»

Radio Okapi 
05/02/2015

Le sélectionneur adjoint des Léopards,
Florent Ibenge, lors d'une conférence
de presse au siège de la Fédération
congolaise de football association (Fecofa)
le 18 août à Kinshasa.
Photo Radio Okapi/John Bompengo
Le sélectionneur des Léopards s’est dit déçu de la défaite de la RDC face à la Côte d’Ivoire (1-3) en demi-finale de la Can 2015 en Guinée Équatoriale. Pour Florent Ibenge, les Léopards ont entamé ce match avec l’envie de gagner, malheureusement, les Éléphants de Côte d’Ivoire ont pris le dessus. Florent Ibenge promet cependant de «rentrer sur le terrain pour gagner la troisième place». 

Le sélectionneur congolais n’a pas caché sa déception. 
«Quand on est compétiteur, quoi qu’il arrive on est déçu. On voulait gagner. Comme on n’a pas gagné, on est déçu», a-t-il affirmé. 

Pour lui, la première difficulté est venue de l’adversaire ivoirien. 

«Ce qui n’a pas marché, c’est l’équipe ivoirienne déjà. Je crois qu’on a entamé ce match là avec l’envie de gagner. Je crois qu’on l’a vu. Malheureusement, on a encaissé un but encore une fois et puis après on a bien réagi», a-t-il expliqué. 

Florent Ibenge a ensuite regretté une «erreur individuelle» qui a rapidement permis aux Ivoiriens de doubler le score.

«On arrive à la mi-temps avec un score très heureux pour la Côte d’Ivoire. Et comme cette équipe, vous l’avez vu, a changé, elle joue maintenant défensivement, elle joue la contre-attaque, donc c’était vraiment le scénario idéal pour eux», a-t-il poursuivi. 

En campant sur leurs positions, les éléphants ont pu surprendre les Léopards par leurs contre-attaques. Florent Ibenge a cependant estimé qu’il n’y avait pas grand-chose à reprocher aux Léopards. 

«[Les éléphants] ont été patients. Ils nous ont eus sur un coup de pied arrêté sur un corner. Et après, c’était compliqué pour revenir. Mais je crois qu’il n’y a pas grand-chose à reprocher vraiment à mes joueurs aujourd’hui», assure pourtant le sélectionneur congolais, avant de conclure : 

«La troisième place, on va la jouer parce qu’on est compétiteur. On va rentrer sur le terrain pour gagner». 

Les Léopards connaitront leurs adversaires pour la troisième place après la confrontation de ce jeudi 5 février 2015 entre la Guinée Équatoriale et le Ghana.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire