MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 2 février 2015

Forum des As: «Likofi ya mukolo»

Radio Okapi 
02/02/2015

Revue de presse kinoise du lundi 2 février 2015.

Les Léopards de la RDC célébrant leur
victoire face au Congo-Brazzaville
en quarts de finale de la Can 2015 (4-2)
le 31 janvier 2015. Photo Héritier Yindula
La qualification des Léopards de la RDC en demi-finale de la 30e édition de la Can a fait la Une de plusieurs journaux parus ce matin à Kinshasa. 

Le journal Forum des As titre en sa manchette: «Likofi ya mukolo», en français : «Coup de poing d’un aîné»
Le quotidien indique que la RDC a battu à plate couture la République du Congo au terme d’un match sous tension. 
Forum des As redoutait que la défaite des Léopards puisse provoquer des tensions à Kinshasa comme dans d’autres villes du pays. Pour le tabloïd, cette victoire prouve que Dieu, le maître des temps et des circonstances, a été du côté de ceux qui respectent les prescrits de lois et règlements universels. 
Forum des As fait notamment allusion aux exactions que la police brazzavilloise a commises sur les populations de la RDC, victimes d’expulsions massives. Le quotidien a indiqué que les Congolais de Brazzaville, démystifiés, se sont rabattus sur des actes de bas-étage, se résumant en des scènes de pillage des boutiques tenues par des opérateurs libanais. Tandis qu’à Kinshasa, souligne le quotidien, la victoire des “Léopards” sur les “Diables rouges” a déclenché des concerts de klaxons et donné lieu à des scènes de liesse populaire célébrant le retour de la RDC dans le dernier carré de la Can. 

Le journal l‘Avenir est resté sur le même sujet et titre en sa une: «Mbata ya ba koko», en français : gifle des ancêtres". Le tabloïd explique que les ancêtres ont, de leur manière, vengé les Congolais de Kinshasa après avoir subi des humiliations dans les villes du Congo Brazzaville en 2014. Le journal inique que ce derby d’Afrique centrale a tenu tous les deux pays en haleine, y compris leurs communautés respectives vivant outre-mer.
Toute la République Démocratique du Congo était mobilisée autour du gouvernement dans un élan de la solidarité, d’unité et de cohésion nationale pour laver l’affront de nos compatriotes qui ont été tués, chassés, pillés dans les provinces du Congo Brazzaville, indique l’Avenir. 
Le quotidien regrette que la population de l’autre rive du fleuve Congo n’a pas trouvé mieux que de briller dans l’intolérance et dans les actes de barbarie contre les RD Congolais et les étrangers vivant sur leur sol. 

Le journal Le Phare change de chapitre et nous amène en politique et titre : «Le gouvernement invité à libérer les fonds pour les élections ». Le tabloïd indique que les participants au Forum national de la société civile sur « les droits de l’homme, gouvernance et élection en République Démocratique du Congo à l’horizon 2016 » ont recommandé au gouvernement de veiller au strict respect de la constitution; au maintien de la paix et de la sécurité des citoyens. 
Selon le Phare, le Parlement a été appelé à travailler pour la construction d’une vision commune quant à l’avenir de la nation congolaise; à tenir compte des aspirations du peuple dans l’élaboration des différentes lois liées à la gouvernance du pays. 
Les participants à ce forum ont également recommandé à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à publier un calendrier global consensuel de l’organisation des élections dans le strict respect du délai constitutionnel; à tenir à son indépendance et à sa neutralité dans l’organisation des élections; et à assurer et garantir la transparence du processus électoral, souligne Le Phare.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire