MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 5 février 2015

Pour Digital Congo, 100.000 personnes ont marchées à Bukavu pour Joseph Kabila - Pour RFI, seulement 4.000 personnes étaient présentes !

Digital Congo
05/02/2015

Bukavu : Près de 100.000 personnes participent à une marche de soutien au chef de l’Etat

Environ 100 milles personnes ont répondu à l'appel du Gouverneur de province, en marchant dans le cadre du soutien au chef de l’Etat pour ses actions en faveur de la modernisation de la Rdc. 

Une marche pacifique de soutien au Chef de l'Etat, Joseph Kabila pour ses réalisations à travers le pays, a regroupé mercredi à Bukavu dans le Sud- Kivu, environ 100 mille personnes, selon notre confrère Désiré Kyakwima de la RTNC. 

Il s’agit d’une démonstration de force de la Majorité présidentielle, en réponse à l'appel du Gouverneur de cette province, Marcellin Cishambo, relayé par les partis de cette plate- forme. 

Partie du « Monument aux morts » au rond-point La Botte, cette marche a eu pour point de chute l'Hôtel des postes où le Gouverneur de province s'est adressé à la population de sa juridiction.



RDC: 4 000 partisans du président Kabila défilent à Bukavu
Par RFI
05/02/2015

Joseph Kabila,
président de la République démocratique
du Congo, en 2011.
REUTERS/James Akena
En République démocratique du Congo, des militants ont manifesté ce mercredi à Bukavu pour exprimer leur soutien au président Joseph Kabila. 
Ce rassemblement a mobilisé, selon les organisateurs, près de 4 000 personnes et intervient au lendemain d'un autre rassemblement de l'opposition, qui protestait notamment contre les poursuites judiciaires qui viennent d'être relancées contre Vital Kamerhe, l'un des principaux opposants au président.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire