MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 11 février 2015

RDC: 692 millions USD pour financer le plan d’action humanitaire 2015

Radio Okapi
11/02/2015

Deux hommes transportent un sac de
vivre en provenance d'un convoi du
Programme Alimentaire Mondial(PAM)
ce 1/01/2003 dans le Camp des déplacés
à Geti en RDC, lors de la visite de
Jan Egland, Secrétaire générale des
Nations Unies en charge des
affaires Humanitaire.
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le Bureau de coordination des Nations unies a lancé, mardi 10 février à Bukavu (Sud-Kivu) son plan d’action humanitaire 2015 en République démocratique du Congo (RDC). Financé à hauteur de 692 millions de dollars américains, il devrait permettre d’apporter une réponse aux besoins des populations confrontées à des crises humanitaires dans l’ensemble du pays. Les deux Kivu et le Katanga sont les provinces les plus visées par la communauté humanitaire cette année. 

Ce plan d’action humanitaire cible 5,2 millions des Congolais sur les 7 millions de personnes qui sont dans le besoin.​ 

Le budget du plan humanitaire 2015 est en recul de 17% par rapport au précédent. En 2014, il était de 832 millions de dollars américains. 

Le coordonnateur humanitaire affirme que la baisse de ce budget est le résultat d’une « meilleure planification ». 
« Si le budget demandé en 2015 est inférieur à celui de 2014, cela ne traduit pas une baisse des besoins en RDC, mais c’est l’aboutissement logique d’une meilleure planification. Cette diminution de 17% est plutôt le résultat de meilleure maîtrise de l’outil de planification à savoir l’aperçu des besoins humanitaires et le plan de réponse stratégique », explique-t-il. 
Selon Ocha, les besoins prioritaires identifiés pour cette année sont les mêmes que ceux de l’année passée. 

Il s’agit notamment de la protection des victimes pendant les violences et conflits, des victimes des crises nutritionnelles, celles des épidémies ainsi que celles des catastrophes naturelles. 

Dans ce plan d’action humanitaire 2015, 119 millions de dollars américains sont prévus pour la province du Sud-Kivu. Le Nord-Kivu (170 millions USD) et le Katanga (138 millions USD) nécessitent davantage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire