************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 18 mars 2015

Forum des As : «Ban Ki-Moon pour un débat politique ouvert en RDC»

Radio Okapi 
18/03/2015

Revue de presse kinoise du mercredi 18 mars 2015.

Ban Ki-moon, Secrétaire Général de
l’Onu le 22/05/2013 à Kinshasa,
lors d’une conférence de presse.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Présenté lundi 16 mars devant le Conseil de sécurité, le rapport du secrétaire général de l’Onu sur la situation politique et sécuritaire de la RDC intéresse Forum des As qui titre en manchette : «Ban Ki-moon pour un débat politique ouvert en RDC ». 
Le quotidien indique que le numéro un des Nations unies préconise également un dialogue sur des questions électorales et engage son représentant spécial en RDC, Martin Kobler, à user de ses bons offices pour rapprocher les points de vue. 
Ban Ki-moon, souligne le journal, se félicite de la publication d’un calendrier électoral détaillé et soutient que cet outil facilitera considérablement le bon déroulement du processus électoral et la tenue d’élections crédibles dans les délais fixés par la constitution. 
Forum des As cite le secrétaire général de l’Onu qui, dans son rapport, invite les institutions nationales, les acteurs impliqués au processus électoral ainsi que les partenaires à s’employer à organiser des élections suivant des modalités acceptées par tous. 
S’agissant du retrait de la Monusco, Ban Ki-Moon rappelle au Gouvernement qu’il devrait engager un dialogue avec l’Onu en vue d’établir une stratégie de retrait progressif qui sera subordonnée à la réalisation d’objectifs de consolidation des acquis des 10 dernières années et de stabilisation du pays à long terme définis conjointement, souligne Forum des As. 

«Ban Ki-Moon demande aux FARDC et à la Monusco de s’entendre», titre pour sa part Le Phare. Selon le quotidien, le secrétaire général de l’Onu recommande au gouvernement congolais de coopérer avec la Monusco pour mener « des opérations militaires efficaces» contre les rebelles des FDLR qui écument la partie est de la RDC, où ils commettent des diverses exactions contre les populations civiles.
Le quotidien signale également que Ban Ki-Moon est préoccupé par les nombreuses violations des droits de l’homme qui continuent d’être commises en RDC tant par les groupes armés que par des éléments des forces de sécurité nationale. 
Dans ses lignes, Le Phare relève la crainte du secrétaire général de l’Onu sur le plan sécuritaire et humanitaire, de voir une fragilisation des relations régionales à cause de l’absence de progrès dans la lutte contre les FDLR et le non-respect des engagements pris avec l’ex-rébellion du M23. 
A en croire le numéro de l’Onu, cité par le quotidien, deux ans après l’adoption de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région des Grands lacs, la «région vacille entre paix et instabilité cyclique». 
Dans un autre chapitre, Le Phare revient sur l’ancien sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines, Herman Cohen qui, en pourparlers avec des opposants congolais, a indiqué que son pays n’a pas encore de «dauphin» à pistonner pour la présidentielle à venir. 
Pour le quotidien, l’impression qui se dégage de l’approche de Cohen est qu’un long chemin reste encore à parcourir pour amener Washington à jeter le dévolu sur un candidat unique à l’élection présidentielle de novembre 2016. 

Le Potentiel rapporte que les Etats-Unis d’Amérique se sont impliqués dans l’affaire d’arrestation des membres des mouvements citoyens “Y’en a marre”, “Balai citoyen” et “Filimbi”, arrêté le week-end dernier à Kinshasa. Les Etats-Unis affirment avoir financé, en partie, la rencontre panafricaine entre les membres de ces ONG à vocation citoyenne que Kinshasa accuse de faire la promotion de la violence en RDC, indique Le Potentiel. 
Le quotidien reprend un communiqué du pays de l’Oncle Sam qui qualifie l’action de ces ONG de la prise en charge consciencieuse et responsable par des jeunes, des problèmes qui se posent au pays. 
Le journaliste Eric Izami de la chaîne de télévision privée Antenne A est toujours gardé en taule auprès des services. De même, fadel Barro de «Y’en a marre» et ses deux compagnons, le Burkinabé Ouedraogo Sibiri ainsi que Fed Ba- Uma et une trentaine de ses compagnons de «Filimbi Ekoki», souligne le journal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire