************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 6 avril 2015

La divine chanson

de Abdourahman A. Waberi
Editions Zulma, 2015

"La Divine Chanson" est un roman, un roman amoureux qui s'empare d'une vie exemplaire, celle d'un chanteur, compositeur, poète afro-américain né à Chicago en 1949, dont nul ne saurait méconnaître l'immense génie et la rude destinée : Gil Scott-Heron, réinventé ici sous le nom de Sammy l'enchanteur. 

Décidément plus humain que bien des bipèdes, c'est un vieux chat roux recueilli dans une rue de Harlem qui nous entraîne, en groupie de proximité, partout où la Divine Chanson continue de tourner, à travers les ghettos noirs ou sur les scènes internationales du jazz, de New York, Paris ou Berlin - ce "grand courant électrique qui rivalise avec le Gulf Stream". 

Et ce n'est pas un moindre mérite du roman que de nous faire découvrir et aimer ce "Bob Dylan noir", depuis l'arrière-pays de l'enfance, "quelque part entre Clarksdale, Mississippi et Savannah, Tennessee", dans le solide giron de Lily, la grand-mère tant aimée, jusqu'aux années de fulgurance. 

Au terme de ce mémorable et bouleversant voyage, la Divine Chanson ne nous quittera plus, par la fantaisie du chat romancier.
Lu sur Babelio.com


Biographie de l'auteur - Africultures
Abdourahman A. Waberi est né le 20 juillet 1965 à Djibouti ville. Il a quitté son pays en 1985 afin de poursuivre des études d'anglais en France. 

Il a publié depuis 1994, aux éditions Le Serpent à Plumes, Gallimard et JC Lattès, huit ouvrages de fiction (nouvelles, romans, récits). 
Marquées par une écriture très libre et riche en métaphores, où la fable côtoie une critique politique virulente, les fictions de Waberi s'inscrivent dans la continuité d'une production poétique baignée par l'atmosphère et les paysages de la Corne de l'Afrique. 
Son oeuvre est traduite en une dizaine de langues. 

Principaux ouvrages
Moisson de crânes (Le Serpent à Plumes, 2000), 
Rift routes rails (Gallimard, 2001), 
Transit, Gallimard 2003 paraît chez son second roman, 
Les nomades mes frères, vont boire à la grande ourse (Pierron, 2000), 
Aux États-Unis d'Afrique (Éditions Jean-Claude Lattès, janvier 2006), 
Passage des larmes est paru aux Editions JC Lattès en août 2009.



Gil Scott Heron - The Revolution Will Not Be Televised - documentaire sur son film (en anglais)

Lire aussi : 

Le chat du rappeur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire