************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 24 juin 2015

Forum des As: «La RDC bientôt dotée d’un satellite»

Radio Okapi 
24/06/2015

Revue de presse du mercredi 24 juin

Le vice-Premier ministre et ministre
des Postes, télécommunications, nouvelles
technologies de l’information et de
la communication, Thomas Luhaka
lors du lancement du programme régional
de réseaux de télécommunication haut
débit en Afrique central le 19/03/2015
à Kinshasa.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Les journaux parus ce matin à Kinshasa commentent abondamment le projet de lancement d’un satellite congolais. 

Le projet de lancement d’un satellite congolais, rapporte Forum des As, a été présenté mardi à Kinshasa par le vice-Premier ministre et ministre en charge des PT-NTIC (Postes, télécommunications, nouvelles technologies de l’information et de la communication), Thomas Luhaka Losendjola. 
«Il s’agit d’une grande première pour la RDC en cette matière où elle se classe en troisième position en Afrique, après l’Egypte et le Nigeria. In fine, c’est une véritable révolution technologique en télécommunications», commente le journal, ajoutant que l’émergence de la RDC projetée d’ici 2030 est envisageable et bien possible. 
D’après La Prospérité, le projet ”CONGO SAT1”, a fait savoir le patron des PTNTIC, est dans la phase des discussions avec le partenaire chinois. 
«Sa matérialisation, d’après les estimations, demande au moins USD 320.000.000. La très célèbre et nantie banque chinoise, Eximbank serait mise à contribution pour préfinancer ce projet de grandeur du pays cher à Joseph Kabila», précise le quotidien. 
C’est la société chinoise «China Great Wall industry Corporation», qui procédera à la matérialisation de ce projet, précise Le Phare
Désormais la RDC a levé deux options pour accélérer son développement dans le domaine des télécommunications: «la fibre optique dans les zones d’accès facile et les satellites dans les zones d’accès difficile», selon le quotidien. 
«Toutes les études de faisabilité [pour le lancement du satellite congolais] sont déjà achevées et validées. Ledit projet sera lancé aussitôt que les accords de financement seront conclus», écrit le journal citant Thomas Luhaka. 
Selon lui, «le satellite permettra la sécurisation de nos frontières, facilitera la création des emplois, augmentera les recettes du trésor public, d’autant plus que les pays voisins vont s’accrocher à ce satellite pour améliorer leurs conditions des télécommunications, etc.» 

Tous ces «bienfaits de Congo Sat seront palpables dans trois ans au moment où interviendra le lancement du satellite à partir de la Chine», annonce La Tempête des Tropiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire