************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 15 juillet 2015

Equateur : décès d’un chef de groupement poignardé au cours d’un conflit foncier

Radio Okapi 
13/07/2015

Une vue du centre ville de Mbandaka
 dans la province de l'Equateur (RDC) .
Le chef de groupement de Bogbonga, en territoire de Bongandanga (Equateur), Luli Bamba Mozoma, est décédé lundi 13 juillet à Mbandaka, où il recevait des soins depuis une semaine. 

Il avait été poignardé deux mois plus tôt alors qu’il arbitrait un conflit opposant son clan à celui de ses neveux. Ces clans se disputent les droits de pêche dans un étang très poissonneux. Il avait été évacué dans un premier temps à l’hôpital de Makanza avant d’être transféré, une semaine avant son décès, à l’hôpital général de référence de Wangata. 

A la nouvelle de son décès, le ministre provincial de l’Intérieur dit avoir pris des dispositions pour éviter tout débordement parmi les membres de son clan. 

Michel Liyele wa Liyele a instruit le commissariat de Bongandanga d’apporter son appui au sous commissariat du secteur de Bosomelo, en vue de déployer un dispositif sécuritaire dans le groupement Bogbonga. 

En mai dernier, des accrochages avaient opposé deux clans qui se disputaient la pêche sur l’étang Mutombo. 

C’est au cours de ces accrochages, pendant lesquelles 48 habitations avaient été incendiées, que le chef de groupement avait été poignardé. 

Ce conflit n’a toujours pas trouvé de solution malgré la descente sur les lieux du ministre provincial de l’Intérieur.

Lire aussi :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire