************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 30 juillet 2015

Sébastien Impeto draine les bailleurs de fonds américains dans les provinces issues de l’ex-Equateur pour investir dans plusieurs secteurs

Digital Congo 
29/07/2015

La délégation américaine conduite auprès du gouverneur intérimaire Impeto par le sénateur James Donzela, a promis d’investir dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche, de l’environnement, de l’énergie, des transports et des infrastructures. 

Des bailleurs de fonds américains s’engagent à investir dans plusieurs domaines de développement dans les provinces issues de l’Equateur (Tshuapa, Equateur, Mongala, Nord et Sud-Ubangi). Ils ont exprimé leur intention, dimanche 26 juillet, et ont par la même occasion signé un partenariat avec le gouverneur intérimaire sortant, Sébastien Impeto, à Mbandaka. 

La délégation américaine, conduite par le sénateur James Donzela, a promis d’investir dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche, de l’environnement, de l’énergie, des transports et des infrastructures. 

Sébastien Impeto a annoncé la mise en place d’un cadre de concertation permanent pour permettre aux cinq nouvelles provinces de bénéficier de ces projets d’intérêt commun.
« Nous sommes allés nous-mêmes aux Etats-Unis et nous avons parlé de la carte postale de l’Equateur. A ce moment-là, l’Equateur était un. Aujourd’hui, les amis américains sont venus et ils se sont retrouvés devant une nouvelle réalité. Il va de soi qu’il faut mettre en place une plate-forme qui pourra faire le suivi de tout ce que nous avons donné comme projet au profit de cinq nouvelles provinces issues de l’Equateur », a expliqué le gouverneur intérimaire sortant. 
Il a par ailleurs expliqué que les cinq provinces ont signé un document qui puisse les orienter dans un cadre de concertations permanentes pour que le projet soit bien exécuté. 

Le projet des bailleurs américains va permettre aux provinces issues de l’Equateur de faire face aux défis de développement notamment dans le domaine des infrastructures. 

Les provinces de la Tshuapa et de la Mongala, par exemple, manquent d’infrastructures pour abriter leurs futures institutions. C.L./MMC/R.O.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire