MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 17 décembre 2015

Indice du développement humain: la RDC gagne 11 places

Radio Okapi 
16/12/2015 

L’assistance lors de la présentation 
du rapport sur le développement humain 2015 à Kinshasa, 
décembre 2015. 
Radio Okapi/Ph. John Bompengo 

La RDC a gagné onze places dans le rapport du PNUD sur l’indice du développement humain, publié mercredi 16 décembre, à Kinshasa. Elle est passée de la 186e place sur 187 pays en 2013 à la 176e sur 188 pays en 2014. 

Le PNUD et le gouvernement congolais attribuent cette performance à la publication de bons résultats, obtenus par le pays ces dernières années notamment en 2014 sur l’ésperance de vie et la santé. 

Intitulé «Le travail au service du développement humain», ce nouveau rapport du PNUD a pris en compte l’examen de plus de secteurs possibles de la vie des pays concernés mais surtout la thématique du travail et ses liens avec le bien-être et le développement. 

S
elon ce rapport (que vous pouvez télécharger ici), l’espérance vitale en RDC est située à 58,7 ans alors que le revenu national brut par habitant est de 680 dollars américains par an.

Le PNUD salue la progression de la RDC et l’invite à combattre le taux de chômage élevé surtout au milieux des jeunes et des femmes. 

De son côté, le gouvernement congolais prévient à l’avance que ce nouveau bon classement du pays au développement humain ne signifie pas automatiquement augmentation des salaires. 

En février dernier, le PNUD avait indiqué que si le rythme de progression de la RDC reste soutenu, il faudrait un minimum de treize ans à la RDC pour atteindre l’objectif de l’émergence qu’elle s’est fixé en 2030.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire