************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 11 décembre 2015

Les réfugiés centrafricains de Zongo appelés à une cohabitation pacifique

Digital Congo 
10/12/2015

Dans cet appel, le nonce apostolique est revenu sur le message du Saint Père le Pape François au peuple centrafricain, aux réfugiés, aux Musulmans et aux Chrétiens dans la zone frontalière. 

Le nonce apostolique, Luis Mario Montemayor a appelé les réfugiés centrafricains dans la zone frontalière de Zongo à la réconciliation, à la paix, à la justice, à l’amour, à la miséricorde et à la cohabitation pacifique, lors d’une messe qu’il a concélébrée avec Mgr Dominique Bulamatari, évêque de Molegbe, et l’archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalahinga, à la paroisse Saint François d’Assises à Libenge, dans le diocèse Molegbe situé à cheval entre les provinces du Nord et du Sud-Ubangi.



Le directeur coordonnateur de CARITAS-Développement de ce diocèse, l’abbé Egide Mbimba, qui a rapporté cette nouvelle mercredi à l’ACP, a indiqué que dans cet appel, le nonce apostolique est revenu sur le message du Saint Père le Pape François au peuple centrafricain, aux réfugiés, aux Musulmans et aux Chrétiens dans la zone frontalière sur ces différentes valeurs. Il a, à cette occasion, relevé également la nécessité d’une décision pour un changement et l’espoir d’un avenir meilleur en RCA. 

Car la guerre en Centrafrique n’est pas un problème des conflits interreligieux, mais un problème des intérêts politico-économiques et de recherche du pouvoir dominateur, a-t-il dit. L’ambassadeur du Pape François a reçu un accueil chaleureux des autorités du territoire de Libenge, de l’Imam de la Mosquée de Bangui, des pasteurs protestants, du délégué principal du HCR, M. Greet et d’une foule nombreuse venue l’écouter après la visite apostolique du Pape François en RCA. 

ACP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire