MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 3 décembre 2015

RDC : qui peut encore sauver le dialogue national ?

Afrikarabia 
02/12/2015

L’opposition congolaise a rejeté en bloc le dialogue proposé par le président Joseph Kabila destiné à « relancer le processus électoral ». Le chef de l’Etat pourrait appeler à rescousse l’envoyé spécial de l’ONU, Saïd Djinnit, qui est arrivé à Kinshasa ce mercredi. 

 Saïd Djinnit - photo Flickr

L’annonce par Joseph Kabila de la convocation d’un dialogue national le week-end dernier, aurait pu laisser entrevoir le début d’un compromis entre le chef de l’Etat et l’opposition, qui l’accuse de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà du délai constitutionnel. C’est tout le contraire qui s’est passé. Le discours du président congolais a semblé fermer toutes les portes d’une possible négociation – voir notre article. A qui voulait bien l’entendre, Joseph Kabila affirmait qu’il n’y avait pas assez d’argent pour organiser les élections, que le fichier électoral était à revoir et qu’il fallait changer le mode de scrutin de la présidentielle « avec des modalités de votes peu coûteuses ». Il n’y avait donc visiblement plus rien à discuter avec l’opposition concernant les élections générales, pourtant fixées fin 2016.

La suite sur Afrikarabia

Lire aussi : 

Dialogue en RDC: le gouvernement tend la main à l'UDPS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire