************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 18 janvier 2016

L’Avenir : «Après Saïd Djinit, Edem Kodjo pour mener les consultations en vue du dialogue»

Radio Okapi 
18/01/2016

Revue de presse du lundi 18 janvier 2016

Edem Kodjo, lors de la clôture du forum national 
sur le rôle de l'Etat ce 24/06/2011 à Kinshasa. 
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo  

Les quotidiens kinois affichent plusieurs sujets ce lundi matin notamment la désignation, par la présidente de la commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, d’Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais et membre du groupe de sages de l’UA pour mener les consultations nécessaires pour le lancement du dialogue, la victoire des Léopards au championnat d’Afrique des nations (Chan), la commémoration des journées des assassinats de L.D Kabila et Patrice Emery Lumumba et le décès de la chanteuse Marie Misamu. 

«Après Saïd Djinit pour l’ONU, L’UA : Edem Kodjo pour mener les consultations en vue du dialogue», titre L’Avenir. Selon le journal, le cercle de ceux qui soutiennent la tenue du dialogue s’étend davantage. 
Après Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, qui a demandé au Gouvernement de faire en sorte que le dialogue soit ouvert à tous et que les parties prenantes ayant des positions divergentes puissent débattre des thèmes qui divisent dans un climat d’ouverture et de respect mutuel, l’Union Africaine est passée à l’action.
«La présidente de la commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, a demandé à Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais et membre du groupe de sages de l’UA de voyager de toute urgence à Kinshasa pour mener les consultations nécessaires pour le lancement du dialogue», rapporte le journal. 

La Prospérité relaie le chronogramme proposé par le G7, qui est opposé à tout dialogue, pour débloquer le processus électoral. 
Selon le quotidien, qui reprend les propos d’un des responsables du G7, « au lieu que le Président de la Commission Electorale Indépendante (CENI) continue à perdre du temps à discuter avec les Confessions religieuses, du reste, non concernées directement par les élections, il devrait convoquer, comme par le passé et dans le plus bref délai, la tripartite Majorité-Opposition-CENI ». cette tripartite donnerait naissance à un calendrier électoral consensuel dans le respecte des délais constitutionnels, indique le journal. 
Pour les responsables de ce regroupement des sept partis de l’opposition, le premier trimestre 2016 sera consacré à l’acquisition des kits et du matériel d’enrôlement. 
La révision du fichier électoral s’étendra tout au long du deuxième trimestre. 
Au troisième trimestre, le travail de la CENI consistera à mettre à jour le cadre légal, convoquer le scrutin et enregistrer les candidatures. 
Le G7 propose que les élections provinciales, législatives nationales et la présidentielle aient lieu au quatrième trimestre 2016 et qu’elles se tiennent le même jour, rapporte le journal. 

Forum des As qui traite aussi cette information titre : « G7 : Les provinciales, les législatives et la présidentielle le même jour ». 
Ce journal constate qu’avec cette proposition, l’Opposition cesse de se conjuguer en terme de contestation pour devenir une force de proposition. 
Le G7 invite le gouvernement de la République à convenir avec la CENI et les partenaires d’appui un plan de décaissement irrévocable des ressources de l’ordre de 580 millions, prévues pour les élections au budget de l’Etat pour l’exercice 2016, précise le quotidien. 
Il recommande au gouvernement d’alléger et d’accélérer les procédures d’acquisition des kits d’enrôlement et du matériel électoral. 
S’agissant de l’enrôlement des congolais de la diaspora, le G7 demande au gouvernement de constituer, au premier trimestre de cette année, un fichier consulaire qui servira de base, rapporte Forum des As. 

Sur un autre chapitre, Forum des As revient sur la cérémonie de commémoration de la mort de Laurent-Désiré avec l’arrivée tardive du cardinal Laurent Monsengwo avec ce titre évocateur : « Marie Olive Lembe amene Mgr Mosengwo. » Alors qu’on le comptait déjà parmi les grands absents de cette cérémonie à laquelle le chef de l’Etat Joseph Kabila assistait, le cardinal Monsengwo est arrivé en pleine manifestation, en compagnie de la première dame de la RDC, à la grande satisfaction générale, même si le président de la République y était installé depuis près d’une heure, rappelle le journal. 
«Personne ne savait ce que produirait cette entorse au protocole. Au silence d’après a succédé une clameur dans l’assistance. Le « tandem » Monsengwo-Olive était accueilli par des salves d’applaudissements, comme deux super stars », rapporte Forum des As, pour qui la Première Dame a obtenu de l’Archevêque de Kinshasa d’assister en personne au culte inter religieux qui se déroulait au Mausolée en présence du chef de l’Etat Joseph Kabila. 

La Prospérité traite aussi de la mort de la chanteuse Marie Misamu. 
« Musique chrétienne. Marie Misamu : la diva du gospel s’en va à l’âge de 41 ans ! », titre le quotidien. 
Pour ce journal qui rapporte les propos de la sœur aînée de l’artiste, Aimée Misamu, Marie Misamu est décédée à la suite d’une crise cardiaque dont l’origine n’a pas été précisée par les médecins qui confirment, par ailleurs, qu’elle avait déjà rendu l’âme en cours de route, avant d’atteindre l’hôpital. 
Dimanche 17 janvier, son corps a été transféré à la Clinique Ngaliema, en attendant le programme officiel des obsèques qui sera établi par l’Association de Musiciens Chrétiens du Congo (AMCC), en étroite collaboration avec la famille de la regrettée chanteuse, précise le journal. 

La victoire des Léopards face aux Walyas d’Ethiopie en CHAN 2016 au Rwanda enchantent la presse kinoise. 
Pour L’Avenir, avec les trois points et trois buts marqués sans rien encaisser, les Léopards prennent les commandes du groupe B, devant le Cameroun, tombeur de l’Angola par 1-0.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire