************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 3 juin 2016

Le Phare : «Nouvelle Union Sacrée de l’Opposition à Bruxelles »

Radio Okapi 
03/06/2016

Revue de presse du vendredi 3 juin 2016

Les opposants du G7, Dynamique et du Front Anti-Dialogue, le 10 février 2016. 
Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga  

Plusieurs sujets sont traités dans la presse parue ce vendredi à Kinshasa. 

Le Phare s’intéresse aux tractations politiques en vue des élections. Le journal annonce une « nouvelle Union Sacrée de l’Opposition à Bruxelles » autour d’Etienne Tshisekedi, le président de l’UDPS. «Comme dans les années ’90, sous la vague de la démocratisation et de la CNS (Conférence Nationale Souveraine), l’UDPS est en passe de fédérer de nouveau l’Opposition. 
A cet effet, un « Congrès » ou une « Table ronde » de ses leaders devrait se tenir, sauf imprévue, autour d’Etienne Tshisekedi du 08 au 09 juin à Bruxelles», rapporte Le Phare. 
Selon le journal, des réponses positives sont venues du G7, du G 14, de la Majorité Présidentielle Populaire- plateforme de soutien à Etienne Tshisekedi créée par Eugene Diomi Ndongala- et d’autres sociétaires de la famille politique autre que celle du Chef de l’Etat. Moise Katumbi, actuellement en séjour médical en Europe, « a pris langue dernièrement avec Etienne Tshisekedi en vue des derniers réglages de la rencontre susvisée », précise le quotidien.
L’unique fausse note, signale Le Phare, est le refus de la Dynamique de l’opposition de venir à Bruxelles, au motif qu’elle est foncièrement opposée au Dialogue. 
Dialogue qui reste pourtant « la priorité des priorités » d’Etienne Tshisekedi pour « discuter, sans tabou, du calendrier électoral, du fichier électoral, du financement des élections, de la sécurisation des élections, de la libéralisation de l’espace politique, de la libération des prisonniers politiques, etc.» 

Abbé Malumalu mort ou pas mort ? 
Pas de réponse unanime à cette question au regard de la dernière sortie médiatique de Monseigneur Melchisédech Sikuli, diocèse de Beni-Butembo de qui dépendait le prêtre. 

En effet, L’Avenir rapporte que « Mgr Sikuli contredit Balumuene », l’ambassadeur de la RDC aux Etats-Unis qui avait annoncé officiellement le décès de l’abbé Malumalu depuis le 31 mai. 
Contacté par une source qui s’est par la suite confiée à L’Avenir, Mgr Melchisédech Sikuli, Evêque de Butembo-Beni, dit n’avoir toujours pas reçu cette nouvelle de la mort de l’abbé qui a dirigé la commission électorale et organisé les premières élections démocratiques en RDC. 
Citant le site web d’info politico.cd, L’Avenir note que Mgr Melchisédech Sikuli se trouve à Kinshasa avec la famille de Malumalu et compte se rendre aux Etats-Unis pour prendre les nouvelles lui-même. 

Le chef de l’Etat congolais fête ses 45 ans d’âge ce samedi 4 juin. 
Cette célébration inspire l’éditorialiste de Forum des As qui titre : «Entre deux gorgées, la méditation». A 45 ans tout rond, Joseph Kabila doit à la fois savourer cette année de plus et s’interroger sur son destin, son avenir, son devenir, ecrit le journal. 
«Le cursus du Président se confond intimement avec celui du pays. Fonction suprême oblige ! 
En cette année 2016 de toutes les échéances, difficile de décliner l’anniversaire du Président sans se projeter dans les jours ou les mois d’après. 
En Kabilie comme hors kabilie, la méditation inhérente à ce 4 juin pas comme les autres est la même : de quoi demain sera fait ?», estime le quotidien. 

S’intéressant au côté festif de cet anniversaire, La Prospérité « observe sur les artères de la ville de Kinshasa des banderoles à la gloire de Joseph Kabila. Le décor est planté à la place Victoire, l’un des endroits les plus chauds de Kinshasa. Les partisans du Président ne gardent de lui que de bons souvenirs. » 
Et à l’instar de Forum des As, le journal constate que «le 45ème anniversaire du Président de la RDC tombe à un moment où le pays se trouve à un tournant décisif de son histoire. 
D’énormes défis politiques, sécuritaires, économiques et financiers sont à relever par le peuple congolais. 
Notamment, le défi d’organiser le deuxième cycle électoral», rappelle le journal qui pense tout de même que «l’heure étant à la fête, on ne peut que souhaiter joyeux anniversaire au Président.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire