MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 31 mars 2015

Forum des As : « Kingakati II très attendu »

Radio Okapi 
31/03/2015

Revue de presse du mardi 31 mars 2015

Le président Joseph Kabila.
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Forum des As révèle que le chef de l’Etat devrait bientôt convoquer une nouvelle réunion des cadres de la Majorité présidentielle. Il y a une dizaine de jours, Joseph Kabila avait déjà convoqué une autre réunion de sa famille politique dans sa ferme de Kingakati. Cette rencontre que le journal appelle Kingakati 1 a connu son lot de « vérités ». 
Après avoir introduit la première rencontre de Kingakati et face aux tensions qui régnaient au sein de la Majorité présidentielle, rappelle le quotidien, Joseph Kabila Kabange avait jugé utile de se retirer de la salle des réunions pour laisser les différents cadres de sa famille politique discuter librement et sans aucun tabou. 
Il s’en était suivi des prises de bec comme il fallait s’y attendre parce que chaque camp s’est complètement défoulé en disant tout haut ce qui se chuchotait tout bas, note encore le confrère. 
Il s’en était suivi des prises de bec comme il fallait s’y attendre parce que chaque camp s’est complètement défoulé en disant tout haut ce qui se chuchotait tout bas, poursuit le journal, révélant ce qui s’était passé lors de la première rencontre.
Après cette réunion donc, croit savoir Forum des As, une deuxième devrait avoir lieu pour « fixer les esprits ». 
Tous les sujets sont attendus lors de la deuxième et stratégique réunion de Kingakati. 
Qui conduira la Majorité présidentielle aux prochaines élections, surtout à l’élection présidentielle en décembre 2016 ? Lorsqu’on sait que Joseph Kabila, au terme de la Constitution, ne devra pas se représenter parce qu’arrivé fin mandat, écrit le quotidien. 
Forum des As croit même savoir que cette rencontre devrait avoir lieu cette semaine. 

La Prospérité s’intéresse, de son côté, au dossier des activistes congolais arrêtés le 15 mars dernier à Kinshasa avec leurs camarades de Y’en a marre et du Balai citoyen. 
L’Assemblée nationale a mis en place une mission d’information à ce sujet. 
Les députés nationaux, membres de cette mission d’informations, sont allés voir le ministre de l’Intérieur et Sécurité, Evariste Boshab, pour s’enquérir de leur situation. 
Environ deux semaines après l’arrestation de ces activistes, indique le quotidien, les députés veulent savoir ce qui s’est réellement passé, ce que sont devenus les Congolais arrêtés et où sont-ils. 

Sur le même sujet, L’Avenir soutient le ministre de l’Intérieur a fourni des explications claires aux élus venus l’interroger sur ce dossier. 
« Il est évident que le patron de la sécurité a fourni des explications claires et limpides à la mission parlementaire d’information, et qu’à l’issue de cette rencontre, la délégation de l’Assemblée nationale, par le truchement du Chef de la délégation, l’honorable Kamuluni, s’est dite satisfaite et invite la population au calme », écrit le journal. 
L’affaire Kamerhe-Moleka fait également la une de certains journaux parus ce mardi. 
Le Phare annonce que tout est à recommencer dans l’affaire qui oppose le ministère public et Wivine Moleka à Vital Kamerhe au niveau de la Cour Suprême de Justice. 
A l’audience d’hier lundi 30 mars 2015, relate le quotidien, la haute cour s’est déclarée non saisie dans son arrêt avant dire droit rendu à la suite des exceptions soulevées par la défense au cours de l’audience du lundi 23 mars 2015. 
Sur les trois exceptions soulevées par les avocats du président de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise), seule la nullité de la citation directe a été déclarée fondée. 
L’affaire n’étant plus en état, le président de la composition a instruit le greffe de régulariser la saisine pour l’audience renvoyée au lundi 13 avril 2015, écrit encore le quotidien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire