MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 18 mars 2015

Qui sera le futur Président de la République Démocratique du Congo?

Desc Wondo
17/03/2015
par le Dr Florent Pumu


Il y a des questions lorsque posées conduisent à des réponses comme celles-ci : Pour ça, il faut disposer d’une boule de cristal surtout s’il faut prévoir l’avenir. 

Seulement, souvent il y a des faits qui peuvent nous aider à commencer à entrevoir l’avenir au travers l’opaque brouillard du présent. Si vous demander par exemple à un médecin non informé sur les chances de survie au-delà de cinq années d’un diagnostic de cancer, il vous répondra surement : « Dieu seul sait ou Il faut seulement prier, vous diront la plupart des médecins de la RDC ! ». Un médecin plus informé vous répondra basant sa réflexion sur les statistiques, les évidences scientifiques, l’analyse des faits et son expérience personnelle. Il vous dira par exemple qu’au stage actuel de la maladie 50% de malades vivent au delà de 5 ans. Et donc, il y a la moitie de chances que vous viviez au-delà de cette échéance. 

Il est vrai que la politique n’est pas une science exacte comme les mathématiques ou science comme la médecine. Elle comprend un dynamisme parfois incontrôlable; mais, les tendances futures peuvent être décelées à partir de l’analyse de certains faits souvent a la portée des sujets bien informés. L’analyse de faits -dont beaucoup jusque-là confidentiels- pour prédire qui sera le prochain président de la RDC, c’est ce que nous allons faire ici. J’ai écrit cet article il y a plus de trois mois, je me suis refrain de le publier de peur de blesser certaines sensibilités qui militent encore pour une réelle alternance politique en RDC. Ne vous en faîtes pas, je suis et demeure dans cette lutte; seulement lorsqu’ une lumière jailli dans ma tête surtout d’ après les informations précieuses que je détiens, il s’impose en moi le devoir de le partager avec les autres pour une réflexion d’ensemble. Il est dit dans le site de Kamoto Centre, notre think tank, « on ne réfléchît pas seul ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire